Feel Good

CONSTANCE – Rosie Thomas

CONSTANCE – Rosie Thomas

Editions Charleston – 2017

Merci aux Editions Charleston pour leur envoi  🙂

4ème de couverture 

Très loin de son Angleterre natale – et d’un chagrin d’amour auquel elle ne pourra jamais vraiment échapper-, Connie (Constance) s’est créé une nouvelle vie à Bali, dans un endroit idyllique à la végétation luxuriante. Mais lorsqu’elle reçoit un appel de sa sœur Jeanette, mourante, elle se doit de retourner à Londres. Pourtant les sentiments qui les lient ne sont pas simples. L’une est ténébreuse, l’autre, un véritable soleil. Jusqu’à ce qu’elles tombent amoureuses du même homme… Avec amertume de la trahison entre elles, les deux sœurs doivent apprendre à se pardonner. Pourront-elles retrouver les liens partagés de leur enfance et dépasser les mensonges ?

Avis

Ce roman, malgré quelques longueurs descriptives est addictif. Beaucoup de thèmes y sont abordés avec finesse : la maladie, la mort, l’abandon, l’adoption, la fraternité et sa complexité, le handicap, la jalousie, l’amour, la trahison, la culpabilité … Les personnages se croisent et s’affrontent de Londres à Bali, surmontant un passé qui les lie. L’exercice est difficile, douloureux. Les tensions perpétuellement présentes. Le chagrin infini.

« Si nous étions de nouveau jeunes, pensa-t-elle. Si nous pouvions tout recommencer, différemment, avec plus de mots et moins d’amertume, que dirions-nous et ferions-nous aujourd’hui, alors que la fin est proche ? »

Connie est une femme blessée. Volontaire et indépendante, elle fuit son histoire – sa famille adoptive, sa sœur et surtout cet homme qui sera à jamais son supplice – et se réfugie dans le travail, à des milliers de kilomètres. Cet homme, c’est Bill, le mari de sa sœur dont elle est amoureuse depuis l’adolescence. Celui qui lui permet d’être elle, de ne plus souffrir, de ne plus composer avec la vie. Celui qui l’écoute, la comprend et l’aime en retour.

« Il n’y eu aucun miracle, mais la présence de Bill dans son lit, dans son corps, boucla la boucle. L’espace de quelques instants furtifs, Connie n’eut plus l’impression de chercher son chemin ou de tenter de déchiffrer une langue mystérieuse. Pour la première fois de sa vie, elle se sentait chez elle, à sa place, en un lieu qui n’était pas défini par le temps ou l’histoire. »

Jeanette, sa sœur, meurtrie par sa différence, s’adapte, fière et hautaine, aux aléas de la vie jusqu’à cette maladie qui la condamne et bouleverse un fragile équilibre. Les non-dits vont alors peu à peu s’affranchir. Les silences se libérer.

Les pages se tournent, une à une, nous entraînant dans ce poignant échange.

Une réflexion au sujet de « CONSTANCE – Rosie Thomas »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s