Jeunesse

K comme Carafouille – F. Blanchut

K comme Carafouille – Fabienne Blanchut

Editions LEDUC – ZETHEL  – Janvier 2017

A partir de 9 ans 

Merci aux Editions Zethel pour leur envoi.

4ème de couverture

A 12 ans, K est une ado comme les autres, c’est-à-dire en rébellion : contre ses parents, contre Lupita,  l’intendante d’origine plus mystérieuse qu’espagnole, contre le collège et même contre Mistigri, son chat.
Du jour où elle peut choisir sa jeune fille au pair, tout semble aller mieux… Sauf que les apparences sont presque toujours trompeuses.
Un bouillon d’adolescence. Un soupçon de magie. Une pincée d’aventure. Un zeste de danger.
Voici la recette… du jour où je suis (re)devenue Carafouille !

Mon avis

Je pense qu’il est mieux de laisser la parole à Fantine, 10 ans, petite lectrice assidue de la famille ! Elle a dévoré ce roman en quelques jours, a souvent ri et a, surtout, beaucoup beaucoup aimé !

Avis de Fantine

C’est l’histoire d’une fille qui a des parents qui ne sont jamais à la maison parce qu’ils préparent des défilés de mode. Elle a donc besoin d’une nounou. K est comme les autres filles jusqu’à ce que sa nounou lui fasse vivre des choses qu’elle aurait jamais pensé vivre. Elle imaginait pas que ça allait lui arriver !

Ce qui est super bien dans ce livre, c’est que, au début, tu te demandes ce qui va se passer et au milieu du livre, il lui arrive pleins de choses. Elle apprend pleins de choses extraordinaires. Certains passages étaient très drôles comme quand le chat dort la tête à l’envers ou quand Lupita parle le  français-espagnol.
Il y a du suspens quand la nouvelle nounou arrive parce qu’on sent qu’elle a un secret.
Mon moment préféré, c’est à la fin quand on apprend son secret et qu’il se passe encore plein de trucs.
C’est un super livre !

Les passages drôles :

« Enfin, la dernière anomalie, et pas une petite, c’est qu’il dort la tête en bas. Qu’importe l’endroit où il est couché pour faire la sieste, sa tête est toujours plus bas que son corps. Je crois que c’est pour ça qu’il est siphonné. Il a trop de sang qui descend au cerveau. Du coup, ça le chamboule du ciboulot. »

« -Je suis Maîtresse Mékelôreur. Ta Mamirat t’a inscrite à mon cours de balai espagnol. »

 

3 réflexions au sujet de « K comme Carafouille – F. Blanchut »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s