Roman Contemporain

Les Couleurs de la Vie – Lorraine Fouchet

Couleurs de la vie 2LES COULEURS DE LA VIE – Lorraine FOUCHET

Editions H.d’Ormesson – Mars 2017

Je remercie les Editions Héloïse d’Ormesson pour cette lecture.

coeur 4

4ème de couverture

Fraîchement débarquée de son île bretonne à Antibes pour devenir la dame de compagnie de Gilonne, Kim est frappée par la complicité qui unit cette ancienne actrice à son fils unique. Aussi quelle n’est pas sa surprise lorsqu’elle apprend que celui-ci aurait disparu des années plus tôt … Gilonne est-elle victime d’un imposteur ? Guidée par son désir de protéger celle qui pourrait être sa grand-mère, Kim va tenter de percer le secret de cette mystérieuse famille.


Mon avis

Ce roman est un véritable baume au moral. C’est tendre, optimiste sans être mièvre, fin et délicat. La plume de Lorraine, musicale et légère nous enveloppe, nous réconforte, nous dorlote.

Les personnages sont tous cabossés. Kim est orpheline, en recherche d’un sens à sa vie, Gilonne est brisée par la vieillesse et son passé, Côme est en quête reconnaissance. Ils sont à fleur de peau, avides d’amour. Leurs destins se croisent. Leurs existences s’entrelacent. Ils se protègent mutuellement. Se sauvent. Se comprennent. Agissent. C’est fort. Emouvant. Mais ce n’est pas niais. L’auteur est juste. Ses mots sont percutants. Le rythme est harmonieusement cadencé : on ne s’ennuie pas. Il faut dire que les personnages ont tous un caractère vif, volontaire et décidé. Ils avancent refusant une fatalité qui aurait pu les rompre.

« C’est drôle que Gilonne veuille me réparer. Elle a peut-être dans l’âme la trousse à outils qui m’aidera. »

Le sujet de la jeune fille qui amadoue la vieille femme acariâtre dont elle s’occupe est éculé. Pourtant, l’auteur demeure inédite. L’histoire est autre, plus profonde. Ce récit est plus qu’une rencontre. C’est un cheminement. Une leçon de vie. Kim enquête sur les sentiments – au-delà de ses doutes sur la légitimité de Côme – . Elle s’interroge sur la vieillesse, la solitude, les regrets, le pardon, la confiance, l’amour. Elle cherche à comprendre ce qui l’entoure pour saisir sa propre vie.

« J’aime la marée basse et la marée haute, l’océan bouge, mais je stagne, encalminée, déventée, immobile. Qu’est-ce que je fous loin de l’homme que j’aime ? Je ne suis la fille de personne. Il me manque une ancre.»

J’ai aimé ce livre. Beaucoup. Je l’ai lu d’une traite. J’ai apprécié la sensibilité de ce « feel-good », la plume subtile de l’auteur, la sonorité des mots, le rythme des chapitres, les personnalités de Kim et Gilonne, la sagesse de Côme, la délicatesse avec laquelle sont abordés des sujets qui nous préoccupent tous. Je recommande vivement ce roman.

 

8 réflexions au sujet de « Les Couleurs de la Vie – Lorraine Fouchet »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s