Auteurs·Rencontres

Rencontre avec l’auteur Amélie Antoine

amelie antoineRENCONTRE avec Amélie ANTOINE

Amélie Antoine est l’auteur de « Fidèle au poste », thriller psychologique, auto-publié en mars 2015, qui connaîtra un immense succès. Repéré par les Editions Lafon, il sera publié en mars 2016 et sortira librairie, puis dans les pays anglophones.

Quand On a que l’Humour est son troisième roman et confirme son talent.

Quand on a que l'amour

 

 

 

 

Bonjour Amélie,

Je vous remercie sincèrement d’avoir accepté de répondre aux questions d’Au Fil des Livres. Je suis ravie de vous « rencontrer ».

 AFDL : Qui êtes-vous Amélie Antoine 

Amélie : Vaste question 😉 Avant tout, quelqu’un qui a toujours aimé m’évader, d’abord par la lecture, puis, un peu plus tard, par l’écriture…

 AFDL : Ecrire, qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Amélie : Écrire, et au-delà de ça, inventer et construire des histoires, c’est une façon pour moi de sortir du réel, d’exorciser certaines blessures ou angoisses, de transformer certains souvenirs ou certaines émotions de façon à ce qu’il puisse en rester quelque chose, quelque part…

AFDL : Depuis quand écrivez-vous ?

Amélie : Depuis toute petite. J’ai toujours aimé imaginer des intrigues, des contes, des nouvelles. Il m’a fallu longtemps avant d’oser me lancer dans l’écriture d’un roman – je m’en croyais incapable – mais depuis que j’ai tenté l’aventure, j’ai du mal à m’arrêter, c’est un peu comme si je fourmillais d’idées en permanence !

AFDL : Quand trouvez-vous le temps d’écrire ?

Amélie : J’aurais envie de répondre : « Jamais ». Je ne trouve jamais le temps d’écrire, je ne fais que le voler. Dans le train, le soir, le matin très tôt, pendant les rares siestes des enfants, lors de journées de congé… C’est parfois très frustrant de ne pas pouvoir me dire que j’ai le temps d’écrire, que je peux me consacrer à 100% à mon roman, mais j’essaye de jongler au mieux, de faire l’équilibriste…

 AFDL : Où trouvez-vous l’inspiration ?

Amélie : Tout sert de matière première… Les souvenirs d’enfance, les anecdotes que l’on me raconte lors de conversations anodines, les faits divers, les documentaires et reportages sur différents sujets… Je note beaucoup de choses, de pensées, d’idées au quotidien. Sans savoir forcément ce que j’en ferai ni même si j’en ferai quelque chose un jour !

 AFDL : Comment ce roman est-il né ?

Amélie : Le point de départ de Quand on n’a que l’humour, c’est le matin où je me suis levée et où j’ai appris sur internet que Robin Williams s’était suicidé. Ça m’a bouleversée, parce que mon enfance avait été bercée par ce comédien incroyable. Et j’ai alors eu envie de travailler sur un personnage de clown triste, ça m’intéressait d’aller creuser sous la façade et les apparences pour en extirper la douleur tue et les blessures jamais guéries.

 AFDL : Avez-vous de nouveaux projets d’écriture ?

Amélie : Bien sûr… Un projet devrait sortir en autoédition en novembre prochain, et un autre roman au printemps 2018 chez Michel Lafon !

AFDL : Quels sont les trois livres que vous avez particulièrement appréciés récemment ?

Amélie :
– Nous rêvions juste de liberté, de Henri Loevenbruck (énorme coup de cœur !)
– Esprit d’hiver, de Laura Kasischke (une de mes romancières préférées)
– Treize, d’Aurore Bègue (un premier roman qui mériterait bien plus de succès et de visibilité !)

AFDL : Quels sont les livres de votre PAL ?

Amélie : J’aimerais beaucoup lire prochainement La maison, de Nicolas Jaillet (que je veux découvrir depuis longtemps, je vais profiter de sa présence à Saint-Maur en poche ce week-end !) et Poussière d’homme de David Lelait-Helo…

 AFDL : Un dernier mot … (ou plus !)

Amélie : Merci pour cette interview, je suis ravie de cette place accordée sur votre blog !

Publicités

4 réflexions au sujet de « Rencontre avec l’auteur Amélie Antoine »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s