Roman historique

Légende d’un Dormeur Eveillé – Gaëlle Nohant – Rentrée littéraire 2017

Legende d un dormeur eveilleLégende d’un Dormeur Eveillé – Gaëlle Nohant

Editions Héloïse d’Ormesson – 17 Août 2017

coeur 4

Je remercie les Editions H.d’Ormesson pour cette lecture.

 

4ème de couverture

Robert Desnos a vécu mille vies – écrivain, critique de cinéma, chroniqueur radio, résistant de la première heure –, sans jamais se départir de sa soif de liberté. Pour raconter l’histoire extraordinaire de ce dormeur éveillé, Gaëlle Nohant épouse ses pas ; comme si elle avait écouté les battements de son cœur, s’était assise aux terrasses des cafés en compagnie d’Éluard ou de García Lorca, avait tressailli aux anathèmes d’André Breton, fumé l’opium avec Yvonne George, et dansé sur des rythmes endiablés au Bal Blomet aux côtés de Kiki et de Jean-Louis Barrault. S’identifiant à Youki, son grand amour, la romancière accompagne Desnos jusqu’au bout de la nuit.

Légende d’un dormeur éveillé révèle le héros irrésistible derrière le poète et ressuscite une époque incandescente et tumultueuse, des années folles à l’Occupation.

Mon avis

Gaëlle Nohant nous offre avec cette biographie romancée un très bel écrit sur Robert Desnos, cet homme, écrivain et poète aux « mille vies ». Très précis, documenté, parsemé de vers magnifiques, il nous entraîne dans le Paris des années 30 aux sombres années de la guerre, nous fait côtoyer les plus grands artistes , de Breton à Prévert, d’Aragon à Eluard,  les plus belles femmes, les muses, nous fait vivre les amitiés et les querelles, les trahisons et les jalousies. Nous touchons du doigt le surréalisme, partageons les verres et les illicites substances, ressentons la frénésie de la richesse intellectuelle, tumultueuse et passionnée, frissonnons aux dangers de l’occupation, soutenons l’enrôlement dans la résistance, convaincus par les convictions.

Desnos, poète oublié, que ce livre nous rappelle. Un homme intègre, sensible et sanguin, guidée par l’amour – celui qu’il portera notamment à Yvonne Georges puis à Youki. Quel magnifique hommage !

La plume de l’auteur est captivante, bien que quelques longueurs nous perdent parfois dans une abondance de détails. Émouvante. Forte. Magistrale. Comment ne pas ressentir ces passions de l’époque ? Comment ne pas être absorbé par l’intensité de ce Paris festif et créatif ? Comment demeurer insensible au journal de Youki relatant l’attente et le manque lors de la déportation de Desnos ? Comment ne pas s’affliger de cette fin monstrueuse ? Les pages passionnent. Instruisent. Remémorent. Rendent hommage.

Un très bel ouvrage, d’une grande qualité, qui suscite l’envie de redécouvrir Desnos, l’homme et le poète. Bravo Madame Nohant. Je file d’ailleurs acheter « La part des Flammes » pour découvrir ce que votre plume a déjà produit …

 

 

 

6 réflexions au sujet de « Légende d’un Dormeur Eveillé – Gaëlle Nohant – Rentrée littéraire 2017 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s