Jeunesse

Une Berceuse en Chiffons – A.Novesky / I.Arsenault

Berceuse en chiffonsUne Berceuse en Chiffons – A.Novesky – I.Arsenault

La Vie Tissée de Louise Bourgeois

Editions La Pastèque – Septembre 2016

A partir de 6 ans – 42 pages

coeur 4

Je remercie les Editions La Pastèque pour cette lecture. 

4ème de couverture

Réparatrice de choses brisées, sa mère avait quelque chose de l’araignée.

Une berceuse en chiffons déploie sous nos yeux la vie de Louise Bourgeois, une artiste de renommée mondiale, dans un récit poétique et superbement nuancé. En racontant la relation entre une mère et sa fille et la naissance d’une artiste, le livre nous donne à voir la dentelle raffinée tissée en chacun de nous par le souvenir.

Mots de l’Editeur :

Louise Bourgeois (1911–2010) est une artiste moderne de réputation internationale, connue pour ses sculptures faites de bois, d’acier, de pierre et de caoutchouc moulé. La plus célèbre, Maman, est une araignée de plus de dix mètres de hauteur.

Tout comme l’araignée qui tisse sa toile et la répare, la mère de Louise était tisserande et réparait des tapisseries. Pendant son enfance, Louise a fait son apprentissage auprès d’elle, avant de devenir elle-même artiste tapissière. Louise a travaillé le tissu tout au long de sa carrière, et cet album biographique est une illustration de l’expérience qui lui a inspiré ses œuvres les plus célèbres, celle de l’enfant tissant aux côtés d’une mère aimante et attentionnée. Par son récit poétique et superbement nuancé, le livre déploie sous nos yeux la relation entre la mère et la fille, et jette un jour lumineux sur le tissage des souvenirs en chacun de nous.

Mon avis

« ELLE AIMAIT TRAVAILLER DANS LA TIÉDEUR DU SOLEIL, SON AIGUILLE SE SOULEVANT ET RETOMBANT A LA CADENCE DE LA RIVIÈRE, SOUS LES TOILES D’ARAIGNEES PARFAITES ET DÉLICATES OU SCINTILLAIENT, CAPTIVES, DES GOUTTES D’EAU. »

Les dessins sont sublimes, rose et bleus, teintés des mémoires d’une enfance douce et sereine, auprès d’une mère aimante, au milieu des laines et des cotons, des aiguilles et des fuseaux, bercés du flux de la rivière, des tissages et des toiles.

berceuse en chiffons 1

« LA MÈRE DE LOUISE ÉTAIT SA MEILLEURE AMIE. RÉFLÉCHIE… PATIENTE, APAISANTE… SUBTILE, INDISPENSABLE… ET AUSSI UTILE QU’UNE ARAIGNÉE. »

Les textes sont incroyablement poétiques. Quiétude et bienveillance en sont le fil.

« ELLE FABRIQUA DES LIVRES QUI PARLAIENT DE L’AUBE ET DES HEURES DU JOUR, DU SOLEIL LEVANT ET DES ETOILES QU’ELLE AVAIT AIMÉES, AVANT. ET PARCE QU’ELLE NE VOULAIT RIEN OUBLIER, ELLE FIT UN LIVRE SUR L’OUBLI. »

Cet émouvant hommage à Louise Bourgeois dévoile quelles furent les sources d’inspiration de l’artiste : sa mère, ses souvenirs et ses deuils, ses lumières et ses enseignements. Il est grandement instructif et esthétiquement remarquable. Il est tout simplement sublime.

« AVEC CE QUI RESTAIT DE L’ETOFFE DE SA VIE, LOUISE CONFECTIONNA UNE BERCEUSE EN CHIFFONS. ELLE TISSA LA RIVIÈRE QUI L’AVAIT ÉLEVÉE : DES ROSES MATERNELS, DES BLEUS DÉLAVÉS. ELLE TISSA UNE MÈRE QUI COUSAIT AU SOLEIL, UNE FILLE QUI S’ENDORMAIT SOUS LES ETOILES, ET TOUTES LES CHOSES QU’ELLE AVAIT AIMÉES. »

 

Publicité

4 réflexions au sujet de « Une Berceuse en Chiffons – A.Novesky / I.Arsenault »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s