Auteurs·Rencontres

Rencontre avec l’auteure Marie-Aude Murail

Rencontre avec l’auteure Marie-Aude MURAIL

Marie aude Murail

Marie-Aude Murail est une écrivaine française.

Après des études de lettres à la Sorbonne, elle a publié, entre 1980 et 1987, une centaine de nouvelles dans la presse féminine (Intimité, Nous Deux). Au milieu des années 80, ses deux premiers romans (pour adultes) paraissent chez l’éditeur suisse Pierre-Marcel Favre : Passage (1985) et Voici Lou (1986).

Depuis sa première histoire, « C’est mieux d’être bleu », parue en septembre 1985 dans la revue Astrapi, elle a écrit plus de 80 textes pour la jeunesse, notamment trois séries, les « Émilien » (1989-1993), les « Nils Hazard » (1991-1998) et « L’Espionne » (2001-2013).
« Oh, boy ! » (2000) est son livre le plus primé et le plus traduit. Le roman est utilisé dans l’enseignement pour évoquer l’homosexualité et une adaptation télévisée a été réalisée par T. Binisti sous le titre « On choisit pas ses parents ».

En 2008, Miss Charity (Chronique ici) est publié. En 2016, parait la première saison de Sauveur&Fils (Chronique ici) qui rencontre un vif succès. Suivront les saisons 2 (Chronique ici) puis 3 (Chronique ici). La 4ème paraîtra prochainement.

Pour notre plus grand plaisir, Marie-Aude Murail a accepté de répondre aux questions de Fantine, fan de l’auteure. 🙂 🙂

AFDL : Bonjour Marie-Aude, Fantine et moi vous remercions très sincèrement d’avoir accepté de répondre à nos questions.

Marie-Aude : Bonjour Fantine, vous ne le savez pas, mais je suis aussi votre lectrice. Mon mari, qui passe beaucoup (trop) de temps sur Internet, me signale parfois les chroniques qui concernent mes livres, et je peux donc vous féliciter pour votre précocité littéraire. Passons à l’interrogatoire !

AFDL : Qui êtes-vous Marie-Aude Murail ?

Marie-Aude : Qui je suis ? C’est une question que je me pose depuis plus de 60 ans. J’évite de dire ce que j’aime et ce que je déteste parce qu’après on vous enferme dans des jugements qui n’étaient sans doute que provisoires. On vous dit : « Toi qui aimes les histoires qui finissent bien… » Ou bien : «Toi qui n’aimes pas le bleu d’Auvergne… » Je veux pouvoir changer et me contredire.

AFDL : Écrire, qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Marie-Aude : C’est une question tellement ouverte qu’il faudrait des heures et des heures pour y répondre. Écrire, disait Jules Renard, c’est parler sans être interrompu. Écrire, disait Mathieu Lindon, c’est gérer ces milliers d’heures où on n’écrit pas. Écrire toute sa vie, disait Marguerite Duras, cela ne sauve de rien, cela apprend juste à écrire. Moi, j’écris parce que, comme disait Jean-Jacques Rousseau, « Le pays des chimères est le seul digne d’être habité. » Du moins est-ce mon refuge depuis l’enfance.

AFDL : Quand trouvez-vous le temps d’écrire ?

Marie-Aude : À présent que mes enfants sont grands, j’ai tout le temps, j’ai tout mon temps, et c’est le seul luxe qui soit sur terre. Je n’ai donc plus d’emploi du temps…

AFDL : Avez-vous un petit rituel d’écriture ?

Marie-Aude : Non, mais quand je suis dans l’écriture d’un roman, j’y pense tout le temps, j’invente des scènes le matin dans mon lit, j’écoute parler mes personnages, parfois je les entends même la nuit, et je dois rallumer ma lumière pour écrire ce qu’ils me disent. C’est une compagnie de tous les instants. C’est pour ça que je n’écris pas tout le temps, parce que je vivrais hallucinée.

AFDL : Pensiez-vous que Sauveur & Fils allait remporter un tel succès auprès des plus jeunes et des moins jeunes ?

Marie-Aude : C’est la jeunesse de mes lecteurs pour cette série qui m’étonne le plus. Mais au fond, cela se comprend. Nous vivons tous dans le même monde, enfants, adolescents, adultes. Avec les informations télévisées, avec les réseaux sociaux, avec YouTube, avec les conversations qui ne ménagent plus l’âge de ceux qui écoutent, il n’y a plus de frontière entre le monde des enfants et celui des adultes. Moi, quand j’étais petite, j’étais certainement beaucoup plus bête que les enfants d’aujourd’hui, mais j’étais aussi beaucoup mieux protégée !

AFDL : Avez-vous de nouveaux projets d’écriture ?

Marie-Aude : Je viens de terminer la saison 4 de Sauveur & Fils, je suis en train de retravailler plusieurs manuscrits pour réimpression, et j’hésite devant un autre projet, plus intime. Je suis donc dans une période où je n’écris pas. Pour le moment, cela ne me perturbe pas, je range ma maison, je fais du sport, et ce soir, super, je regarde les enquêtes de Murdoch à la télévision ! Une sensation de vacance(s). Si ça doit durer, je commencerai à m’inquiéter…

AFDL : Quels sont les livres de votre PAL ?

Marie-Aude : Je n’en ai pas, j’ai deux bibliothèques, la mienne et celle héritée de mon père, dans deux maisons différentes. Et je pioche. Je lis souvent plusieurs livres à la fois, je ne les termine pas forcément. Mon père disait : « Dans un livre, il y a une idée. Quand je l’ai trouvée, je jette le livre. » En fait, il le remettait en rayon, mais j’ai remarqué que nombre de ses vieux bouquins ne sont pas coupés jusqu’au bout (autrefois, il fallait souvent se servir d’un coupe-papier pour séparer les feuilles). Donc, il disait vrai, il ne finissait pas les livres ! Or, c’était un très grand lecteur, curieux de tout, entièrement autodidacte.

AFDL : Quels sont les trois derniers livres qui vous ont particulièrement plu ?

Marie-Aude : J’ai lu deux biographies de l’école des loisirs cette semaine, l’une sur La Fontaine et l’autre sur Socrate. Je les ai lues jusqu’au bout, c’est dire que ça m’a plu. Mais cet été, j’ai surtout lu et appris beaucoup de poèmes. Comme lorsque j’étais adolescente, je les ai recopiés dans un carnet. Cela m’a rendue très heureuse.

AFDL : Un dernier mot ?

Marie-Aude : « Aime et fais ce que tu veux. » C’est pas mal comme devise.

3 réflexions au sujet de « Rencontre avec l’auteure Marie-Aude Murail »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s