Bandes Dessinées

Le Commodore – Pellejero / Christopher

CommodeoreLe Commodore – Christopher / R.Pellejero

The Long and Winding Road

Editions Kennes – 25 Octobre 2017
Roman Graphique – 184 pages

– Méga Coup de Cœur ❤ – 

 

Je remercie les Editions Kennes pour l’envoi de cette pépite. 

Résumé Editeur

« Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage » disait le poète. C’est pourtant sans joie que notre Ulysse entreprend le voyage posthume que lui propose son père. En guise de dernière volonté, celui-ci l’invite à répandre ses cendres sur l’île de Wight, en Angleterre, en suivant le même périple que lui lorsqu’il s’était rendu au mythique concert de 1970. Une odyssée rock qui avait changé le cours de sa vie. Et qui pourrait bien changer la sienne… Sur une bande-son d’époque, au volant d’un combi Volkswagen hors d’âge et flanqué des trois compagnons de jeunesse de son père, tous plus barges les uns que les autres, Ulysse empruntera donc la route longue et sinueuse qu’ils avaient suivie quelques années plus tôt. Au-delà de la ligne blanche, Ulysse découvrira que son père n’était pas ce petit bourgeois étriqué pour qui il n’avait jamais eu grande estime. Et à travers lui, il comprendra mieux d’où il vient et qui il est vraiment. Un voyage intérieur d’une rare intensité !

Commodore 1

Mon Avis

A bord du Commodore, combi Volkswagen de son père défunt dont il promène les cendres jusqu’à l’Ile de Wight, Ulysse nous entraîne dans un road trip intense et captivant. Sur fond musical rock des années 1970 – on côtoie notamment (entre-autres) Led Zeppelin, The Rolling Stones, The Doors, Janis Joplin ou Jimi Hendrix – cet homme, marié, obèse, pas vraiment heureux, escortés des trois anciens compères de son père, tous plus barges les uns que les autres, va découvrir peu à peu qui était ce géniteur qu’il n’appréciait pas. C’est une véritable quête existentielle qui se dessine, un cheminement intime profond, une réflexion sur les origines et sur ce qui est et/ou aurait pu être. Ulysse écoute, regarde, s’imprègne. Ébranlé au fil des kilomètres, il avale le bitume jusqu’à l’Ile de Wight où il ne sera plus jamais le même.

Commodore 2

La bande son dans les oreilles, on suit avec beaucoup de plaisir cette émouvante épopée qui nous immerge dans les années 1970. Les dessins sont excellents, les situations cocasses, les dialogues percutants. Un Roman graphique coup de cœur !

 

8 réflexions au sujet de « Le Commodore – Pellejero / Christopher »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s