Roman Contemporain

Je me Suicide et je Reviens – Françoise Dorner

Je me suicide et je reviensJe me Suicide et je Reviens – Françoise Dorner

Editions Albin Michel – 2 novembre 2017

Coup de coeur

Je remercie les Editions Albin Michel pour cette lecture

 

4ème de Couverture

« Je sentais la pointe du crayon repérer les marques du temps, des épreuves, du chagrin… Un homme était en train d’écrire sur moi. De travailler ma peau. De marquer son territoire… »

Avec son acuité bouleversante et son humour décapant, la romancière de La Fille du rang derrière (prix Goncourt du Premier Roman) et de Tartelettes, jarretelles et bigorneaux (prix Roger Nimier) nous raconte comment une femme toute simple, en décidant de se métamorphoser, va bousculer le destin d’un grand chirurgien esthétique qui se croyait intouchable.

Mon Avis

En quelques heures j’ai dévoré ce court roman de 136 pages, captivée par l’histoire de Pierre, le chirurgien blasé, Thérèse, la sexagénaire qui voulait exister et Louise, sa petite-fille, midinette au grand cœur. Je n’ai pas retrouvé, dans cet écrit, l’humour décapant annoncé par la 4ème de couverture, mais j’ai bien ressenti l’acuité bouleversante de l’auteur. Avec beaucoup de finesse, Françoise Dorner aborde le temps qui passe, la vieillesse, la décrépitude du corps, les doutes, les stigmates du vécu, ceux des chagrins, de l’expérience, des espoirs. Elle raconte le regard des autres, celui des proches, celui de la société, celui des absents, le besoin de reconnaissance – exister au travers des autres, exister par les autres, exister pour les autres. Elle évoque les blessures. Et l’amour. L’amour qui rend courageux, qui ose, qui transcende. L’écriture est fluide, légère, habile. On passe de l’un à l’autre, de l’une à l’autre, du je au elle, du il au elle, du elle au je. Les mots s’entrelacent. On côtoie la vie, la richesse, la pauvreté, la culture, l’indifférence, le couple, l’argent, les rêves et le désir. 136 pages, si peu, et pourtant tant de choses sont dites.

Un petit roman émouvant que j’aurais aimé poursuivre, encore et encore, partager l’existence de ces personnages attachants, connaitre la suite, vibrer encore un petit peu. Un coup de cœur.

3 réflexions au sujet de « Je me Suicide et je Reviens – Françoise Dorner »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s