Auteurs·Rencontres

Rencontre avec l’Auteure Odile d’Oultremont

odile oultremontRencontre avec l’Auteure Odile d’Oultremont

Odile d’Oultremont est scénariste et réalisatrice. « Les Déraisons » paru aux Editions de l’Observatoire en janvier 2018 est son premier roman.

Chronique du Roman « Les Déraisons »  ICI

AFDL : Bonjour Odile, je vous remercie d’avoir accepté de répondre aux questions du blog Au Fil des Livres. Qui êtes-vous Odile d’Oultremont ?

Odile: Bonjour Au Fil des Livres;-) Je suis belge, j’ai deux enfants (des filles, merveilleuses!), j’habite à Bruxelles et un peu à Paris aussi. Je suis scénariste depuis 15 ans, j’ai collaboré à des projets de toutes sortes, pour la télé essentiellement, certains dont je suis plutôt fière, d’autres qui ont surtout servi à régler mes factures. J’ai une passion pour les pâtes, le fromage et le bon vin. Idéalement il faudrait que je  vive en Italie. Et que je fasse un peu de sport…. 🙂

AFDL : Écrire, qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Odile : C’est le fil rouge de ma vie. Au départ j’ai beaucoup saoulé mes parents avec mes poèmes, puis j’ai crée et rédigé les journaux de mes écoles, contribué à toutes les rédactions possible, inventé mille histoires. J’ai toujours écrit. Même dans les périodes creuses, même quand je n’écrivais pas; je le faisais dans ma tête.

AFDL : Depuis quand écrivez-vous ?

Odile : l’âge de 5 ans.

AFDL : Quand trouvez-vous le temps d’écrire ?

Odile : Tous les matins, environ 4-5 heures. Dans un café près de chez moi, toujours le même.

AFDL : Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Odile : Avec le temps, je commence à être capable de les identifier. Il s’agit le plus souvent de sujets ou de personnages très éloignés de ma propre existence. Qui me fascinent ou m’angoissent.

AFDL : Comment votre roman « Les déraisons » est-il né ? Oultremont_deraisons.indd

Odile : A la base, il s’agissait d’un synopsis de long métrage. Je l’ai écrit dans l’idée d’en faire un film. J’avais réalisé 2 ans avant un court-métrage, l’exercice m’avait beaucoup plus et je voulais passer au long. Et puis c’est devenu un roman….

AFDL : Avez-vous un petit rituel d’écriture ?

Odile : Oui, je vais toujours dans le même endroit, mon casque enfoncé sur mes oreilles et des playlists qui tournent en boucle. J’écris en public et en musique.

AFDL : Avez-vous de nouveaux projets d’écriture ?

Odile : Je viens juste de commencer mon second roman. J’ai un projet de film et de pièce de théâtre aussi. Deux, trois tranches sur la planche 😉

AFDL : Quels sont les livres de votre PAL ?

Odile : Les Pleureuses de Katie Kitamura chez Stock, Le Poids de la neige de Christian Guay-Poliquin aux éditions de l’Observatoire, Désorientale de Négar Djavadi aux Editions Liana Levi, Fugitive parce que reine, de Violaine Huisman chez Gallimard et Eparse de Lisa Balavoine chez JC Lattès.

AFDL : Quels sont les trois derniers livres « Coup de cœur » ?

Odile : Un hiver à Sokcho, d’Elisa Shua Dusapin aux Editions Zoé, Article 353 du Code pénal de Tanguy Veil aux Editions de Minuit, The Girls de Emma Cline, aux éditions Quai Voltaire.

AFDL : Un dernier mot ? 

Odile : Lisez « Personne ne disparaît » de Catherine Lacey chez Actes Sud : un bijou!

Publicités

3 réflexions au sujet de « Rencontre avec l’Auteure Odile d’Oultremont »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s