Feel Good

Joyeux Suicide et Bonne Année – Sophie de Villenoisy

Joyeux suicide et bonne annéeJoyeux Suicide et Bonne Année – Sophie de Villenoisy

Editions Denoël  –  Mai  2016
Editions Livre de Poche – Octobre 2017

Sélection Février –  Prix des Lecteurs Livre de Poche 2018

coeur 3

 

Résumé

«  Tu fais quoi à Noël  ?
— Moi je me suicide, et toi  ?  »
Bien sûr, dit comme ça, ça peut paraître sinistre, mais, à quarante-cinq ans, c’est ma meilleure option. Ce n’est pas comme si je faisais des malheureux autour de moi. Comme si j’abandonnais mari et enfants. Je n’ai ni chien ni chat. Même pas un perroquet pour me pleurer.
Et puis ça me laisse deux mois pour faire connaissance avec mon vrai moi.
Deux mois c’est court. Ou long, ça dépend de ce qui se passe, en fait.

Célibataire, peu d’amis, plus de parents, Sylvie Chabert est persuadée que sa vie ne mène à rien et veut mettre fin à ses jours. Mais une série d’événements imprévus contrarie son plan. Tour à tour hilarant et émouvant, Joyeux suicide et bonne année  !  est un antidote à la solitude, un hymne à la vie, une comédie salutaire et impertinent

Mon Avis

Sylvie n’a pas de mec, pas d’enfant, plus de parents et, déprimée, affiche quarante-cinq ans au compteur.  Un remède à cette vie qu’elle trouve médiocre : le suicide. Elle a choisi la date. Le 25 décembre. Elle entreprend, toutefois, de consulter un psychothérapeute avant cet acte final pour exprimer son mal-être. Ce dernier lui propose alors quelques challenges à relever avant de mourir. La voilà donc partie à vivre quelques aventures rocambolesques, histoire d’occuper ses dernières heures.

C’est invraisemblable, cousu de fil blanc et à prendre au dixième degré. Ce postulat posé, cette lecture est assez agréable. Sans prétention, Sophie de Villenoisy nous entraine dans le quotidien de cette quadra, un peu loufoque, un peu courageuse, avec ses doutes et ses espoirs, ses aventures, ses copines, ses amours. Ses désillusions. Une femme qui peu à peu va redonner un sens à sa vie. La fin est surprenante, peut-être même décevante car vraiment trop idéaliste – et tirée par les cheveux -, mais bon ce livre est juste une bulle de légèreté, alors pourquoi pas !?

Un roman qui se lit, qui s’oublie, mais qui a le mérite de divertir un instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s