Parfois, j'écris

Un point, c’est tout …

Un point, c’est tout …

Un petit point sur mon sein, un petit point sur mon cœur, un petit point, tout seul, isolé, tache d’encre de chine, arrimée à ma peau. Un petit signe, un petit rien, grain de folie, minuscule, invisible, un petit point dessiné, une trace, un passage, une marque, précieuse, indélébile. Un petit point piqué d’une aiguille coulée dans le noir, liquide, fuyante, baveuse, une douleur, un souvenir, un totem. Peut-être un trophée. Un petit point, un indice, un lieu, celui d’un amour, celui d’un toujours. Je suis folle, je déraisonne. Il est là, je le regarde, ce point, cette trace. Latitude, longitude. C’était ici, précisément, je m’en souviens, c’était hier, ou peut-être avant-hier, l’année dernière, non, moi je le sais, c’était hier. Peu importe le temps, peu importe les rides et la vieillesse, il est là, ce petit point, celui que tu m’as donné, celui que je t’ai dérobé. Tu t’en souviens ? On hésitait, on était jeunes, fous, insouciants, c’était beau, c’était fort. On s’aimait tellement fort, si fort, à la vie, à la mort. On y croyait, les autres nous dissuadaient, tu t’en souviens, nous, on y a cru, on en a ri. Les fous, ils n’y comprenaient rien. La vie, c’était pas du sérieux, fallait la vivre, la river à nos tripes, oser et la braver. On avait compris que demain pouvait mourir aujourd’hui, on s’est enfui, les chaussures à la main, en silence, tel un murmure, tel un soupir. Tu t’en souviens , j’en suis certaine. Je caresse ce point, le tien, j’en ai les larmes aux yeux, c’était hier. On en a vécu des aventures, main dans la main, parfois dos à dos, on a eu nos crises, tu croyais aux mirages, j’espérais du meilleur. On revenait toujours à bon port , le tien, le mien, le nôtre.

 Je suis si triste. Voilà, je pleure, je suis vieille finalement. Hier, c’était quand ?

Tu es parti, endormi dans ton sommeil, une belle mort a dit notre fils.

Un point, c’est tout ce qu’il me reste.

La marque de ton premier baiser, là, sur mon cœur, premier émoi, premiers frissons, on était fous, amoureux, passionnés, à la vie, à la mort.

Bénédicte SOYMIER

Concours de nouvelles « Au Féminin.com » – 2017
3000 signes
Thème Premier Tatouage

10 réflexions au sujet de « Un point, c’est tout … »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s