Feel Good

Le Jardin de l’Oubli – Clarisse Sabard

Le jardin de l oubliLe Jardin de L’oubli – Clarisse Sabard

Editions Charleston – 13 Février 2018

coeur 3

 

 

Résumé

1910, la jeune Agathe, repasseuse, fait la connaissance de la belle Otero, célèbre danseuse, dans la villa dans laquelle elle est employée. Une rencontre qui va bouleverser sa vie, deux destins liés à jamais par le poids d’un secret.
Un siècle plus tard, Faustine, journaliste qui se remet tout juste d’une dépression, se rend dans l’arrière-pays-niçois afin d’écrire un article sur la Belle-Epoque. Sa grand-tante va lui révéler l’histoire d’Agathe, leur aïeule hors du commun. En plongeant dans les secrets de sa famille, la jeune femme va remettre en question son avenir. Et la présence du
ténébreux mais très secret Sébastien y est également pour quelque chose…

Mon Avis

Envoyée dans le pays niçois pour y réaliser un article sur les dessous de la Belle Epoque et pas vraiment motivée, Faustine, journaliste free-lance, loge, le temps de son séjour, chez Caroline, une grand-tante âgée qui a accepté de la recevoir. Ses investigations, qui finalement la passionneront, la conduiront peu à peu à découvrir bien plus que la vie au début du XXème siècle sur la côte d’Azur. Elle va en effet mettre à jour un secret de famille lourd de conséquence pour elle et les siens notamment pour Caroline.

Clarisse Sabard reprend, au travers des pérégrinations de ses héroïnes – femmes entières, volontaires et résolument modernes, même quand l’époque ne s’y prête pas – les thèmes chers à son cœur : l’importance de la filiation, les relations fraternelles, les secrets de famille, l’amitié, l’amour, les trahisons, les blessures et les chagrins, qu’elle entremêle habilement au cœur d’une intrigue rondement ficelée. L’écriture est fluide et toujours aussi agréable et si j’ai pris plaisir à lire ce roman – et à retrouver les mots de Clarisse – je regrette toutefois que la magie n’est pas autant opérée que dans ses précédents écrits. J’avoue avoir parfois perdu le fil de l’histoire parce que, même si les rebondissements sont présents, je n’ai pas ressenti l’intensité du mystère – peut-être un peu trop prévisible ou peut-être un peu trop mou, comme un soufflé qui refuse de gonfler.

 

2 réflexions au sujet de « Le Jardin de l’Oubli – Clarisse Sabard »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s