Feel Good

Le Retour de La Mère Coupable – Caroline Fourment

Le retour de la M CoupableLe Retour de La Mère Coupable – Caroline Fourment

Tome 2 – EM(MERE)DEUSE ou (MERE)VEILLEUSE
Editions Mazarine – 14 Mars 2018

coeur 4

 

Je remercie les Editions Mazarine pour cette lecture.

La mère coupable

 

Chronique du Tome 1 – Pourquoi Vivre d’Amour et d’Eau Fraîche quand on peut Vivre de Lessives et de Mojitos ⇒  ICI

 

Résumé

Avec ses 40 ans désormais bien tapés, une certaine nostalgie du body de bébé, son stress permanent, un semblant de crise de ménopause mentale, la Mère coupable voit surgir une envie de peut-être tout recommencer, en amour comme en benne de couches sales. Baby or not baby ? Telle est sa question. Ses enfants désormais plus grands, elle a le sentiment de ne plus servir à rien. Sauf à faire cuire des pâtes.

Maman : individu givré qui peut rester debout devant son frigo ouvert pendant cinq minutes, en espérant que ce dernier lui donne une idée de repas !
#t’aspasuneidéemonsieurlefrigo ?

Et voici que réapparaît dans une routine peuplée de lessives et de pantoufles qui traînent, Alex, l’ex. De quoi lui donner envie de se réfugier sur l’île paradisiaque que toutes les mères au bord du gouffre chérissent : Belle-Île-en-Mères-coupables. Pourquoi regretter les dents de lait perdues, les premiers pas de nos chérubins… quand il reste tant encore à vivre et à partager ?

Mon Avis

La Mère Coupable nous déculpabilise ! Même caroline Ingalls va se rhabiller ! LA Mère Parfaite N’EXISTE PAS ! Qu’on se rassure !

Voici donc le second tome des aventures de la Mère Coupable. Les lessives, les ados en crise, les pancartes de la deuxième, les états d’âme du mari, les courses, la bouffe et le frigo … du quotidien quoi ! Alors, il faut faire face parce qu’au milieu de ce désordre, il y a la quarantaine qui dérègle les neurones. Les rides, aïe, les cheveux blancs, aïe et ces fichues prises de conscience : il n’y aura plus de petits à la maison, plus de bébé, une page qui se tourne, la vieillesse qui frappe à la porte. Un cap. C’est difficile ! Rien n’épargne cette mère imparfaite mais dévouée.

Caroline Fourment nous fait rire. Lucide et objective, elle décrit les affres de nos vies, s’interroge, surmonte. C’est vous, c’est nous. Entre le mari et les enfants, il faut jouer des coudes, ne plus s’oublier. C’est drôle. Drôle et vrai.

Une lecture qui fait un bien inouï au moral.

♦♦♦♦♦

A la sortie du premier tome, en Mai 2017,  Caroline Fourment avait accepté de répondre à mes questions lors d’une interview ⇒ ICI 

Je me suis demandée si  la vie de Caroline avait changé depuis. Je lui ai donc posé quelques nouvelles questions ! Je vous invite à découvrir ses réponses : 

AFDL : Il y a un an, en mai 2017, sortait le premier tome de la mère coupable. Je t’avais alors demandée qui tu étais. Le succès de ton livre t’a-t-il changée ? Et ton quotidien, a-t-il changé ?

Caroline : Evidemment que non ! J’enchaîne toujours les lessives, je range encore et encore les pantoufles qui traînent… Je me questionne chaque jour pour trouver le dîner à faire le soir… Alors non rien dans ma vie n’a changé… Mais ce qui a changé dans ma tête, c’est que je sais désormais plus que jamais, que je ne suis pas seule à pester des fois sur ce quotidien harassant qui se répète inlassablement ! Grâce à toutes mes lectrices qui me laissent de si gentils témoignages dans ma messagerie  ou qui viennent me rencontrer en dédicace ♥

AFDL : Comment arrives-tu à tout gérer ?

Caroline : Je n’y arrive pas forcément, je fais ce que je peux comme toutes les mamans… On avance pas à pas, on fait de notre mieux voilà tout !

AFDL : Les mamans qui te lisent te demandent-elles des conseils ?

Caroline : Cela m’arrive… Et tout de suite, je leur réponds que je ne suis pas psy… Mais la plupart a bien compris que j’étais comme elles ! Le seul conseil que je pourrais leur donner, c’est exactement ce que je véhicule dans mes livres : rire et sourire de notre quotidien, profiter, éviter de se prendre la tête, parce qu’on a toutes finalement une chance folle d’avoir nos enfants !

AFDL : Alors, parlons de ce second tome ! Difficile le passage de la quarantaine ?

Caroline : Pour moi oui, carrément ! Difficile pour mes amies de le comprendre parfois… Mais dans ma tête, je n’ai vraiment pas l’impression d’avoir plus de 40 ans ! Même si mes cheveux blancs et mes rides ont souvent tendance à me le rappeler ! J’essaye de faire avec et de ne pas trop y penser ! Mais j’avoue que je n’arrive pas à l’expliquer !

AFDL : Selon toi, que faut-il faire pour ne pas déprimer face aux rides, aux cheveux blancs, à la prise de poids et la pré-ménopause ?

Caroline : Profiter bien sûr ! Encore et encore ! Mais c’est plus facile à dire qu’à faire ! 

AFDL : Ne crois-tu pas qu’il faudrait obliger les maris à lire tes livres ?! 😉

Caroline : J’avoue que tous les hommes qui lisent mes livres me font un retour incroyablement positif ! Les premiers hommes qui m’ont écrit, m’ont littéralement scotchée ! ça prouve qu’ils nous comprennent bien plus qu’on ne le pense !

AFDL : Et les enfants ? 😉

Caroline : Ils rient jaune, mais ils rient ! Et c’est le principal ! Surtout les ados… Cela prouve chez eux qu’ils sont d’une grande maturité !

AFDL : Un troisième tome se profile ?

Caroline : J’y réfléchis ! Je n’étais pas sûre d’en écrire un 3ème quand j’ai mis un point final au tome 2. Mais la grande majorité de mes lectrices me le réclament dès qu’elles ont terminé le deuxième. Alors, comme je veux leur faire plaisir, j’y réfléchis ! je pense que ma décision sera bientôt prise…

AFDL : Un dernier mot ?

Caroline : Un grand merci surtout à toutes ces femmes, qui me lisent, me comprennent et me soutiennent… J’ai une chance incroyable d’avoir ces lectrices… Et je suis ravie que pour la plupart d’entre elles, mes livres leur ont redonné le goût de lire. On est une bien belle bande de mères coupables…
Merci aussi à toi Bénédicte d’aimer mes lignes…

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s