Rencontres

Rencontre d’Amandine Libraire à la Librairie St-Pierre de Senlis (60)

Rencontre d’Amandine Libraire à la Librairie Saint-Pierre de Senlis (60)

IMG_3812

Amandine est une libraire géniale et passionnée. Avec son mari Pascal, elle tient une magnifique librairie indépendante dans la belle ville de Senlis (60).

Le 2 juin 2018, Amandine a organisé le premier salon « Sous les Pavés les Livres » qui a réuni une vingtaine d’auteurs (dont Diane Ducret, Véronique Olmi, Mahir Guven, Eric Metzger, Colombe Schneck, Lisa Balavoine, Sébastien Spitzer …..) et des blogueurs. Les lecteurs et lectrices ont pu écouter les interviews de leurs auteurs préférés et assister à des tables rondes sur les thèmes du Monde de l’Edition et Des premiers Romans. 

Je vous propose de découvrir ce petit bout de femme hyper dynamique !

AFDL : Bonjour Amandine ! Quel plaisir de t’interviewer ! Tu es la première libraire de ma rubrique 😉 Qui es-tu Amandine ? 

Amandine :Je suis une maman comblée de deux enfants Gustave et Inès , qui a la chance ou pas de travailler avec son mari ah ah ( il n’est pas tous les jours facile et vice  versa) !
J’adore la musique, l’art , rire, ma famille, mes amis, mes clients, ouvrir mon magasin  et je déteste les râleurs et les pessimistes !

AFDL : Comment es-tu devenue libraire ?

Amandine : Je suis comme Obélix , je suis tombée dedans quand j’étais toute petite, mon père à ouvert sa première librairie en 1985, date de ma naissance .

Depuis que je suis petite je baigne dedans, je me souviens que pendant les vacances scolaires à tour de rôle (nous sommes 4 enfants) mon père nous emmenait avec lui chercher les livres chez Hachette
Nous nous réveillions à 4h du matin, c’était une véritable expédition pour nous !
Puis quand je suis devenue adolescente je travaillais les vacances scolaires, à noël pour les aider à faire les paquets cadeaux.

Après le bac j’ai décidé de m’orienter dans un cursus totalement différent (mais j’ai toujours su au fond de moi que je reprendrai une des librairies de mon père)
Après un master de droit et d’histoire de l’art à la Sorbonne en poche et un petit ami sous le coude j’ai enfin eu le courage de m’installer à Senlis en 2008 pour reprendre la librairie.

Entre temps mon petit copain et devenu mon mari en 2011, nous avons eu Gustave en 2013, Inès en 2016 et notre salon en 2018!

AFDL : Depuis quand es-tu libraire ?

Amandine :  cela fait 10 ans exactement cette année, mais bon je fais ça depuis toujours..

AFDL : Que t’apporte ce métier ?

Amandine : en septembre dernier j’ai participé à un beau projet qui s’appelait « Humans of Senlis » un journaliste avait dressé des portraits de Senlisien et dans le préambule, elle avait écrit sur moi: « Pourquoi devient-on libraire à l’heure où le commerce en ligne ne cesse de prendre des parts de marché aux boutiques du coin de la rue ? Parce qu’on aime les livres, mais surtout parce qu’on aime les gens. »

Je pense que nous ne pouvons pas être un bon libraire si nous sommes un mauvais commerçant, être commerçant c’est être toujours souriant, constant dans son humeur, les problèmes il faut les laisser dans la réserve sous les cartons, quand nous sommes dans notre magasin nous devons apporter de la joie aux clients!

Quand nous décidons de faire ce métier c’est pour transmettre notre passion, nos coups de cœurs littéraires , faire voyager les lecteurs, les faire rêver..

Ce métier apporte beaucoup de joie et de bonheur mais également beaucoup de stress et d’inquiétude …

AFDL : Alors parle-nous un peu de ce formidable salon ! Comment est née cette idée de Salon Littéraire ?

Amandine : C’est très simple, j’ai appris fin décembre que le plus grand centre logistique A…zon (ne surtout pas citer leur nom ça leur fait de la pub ) de France allait s’installer à Senlis !

Je me suis dit, nous ne pouvons vraiment pas lutter contre cette expansion sur le territoire Français, les politiques sont les politiques , ils pensent aux répercussions immédiates mais ne réalisent pas le fléau sur le long terme..du coup je me suis dit ,comment se battre ?

La seule chose que nous pouvons faire que même les meilleurs algorithmes de la terre ne pourront jamais faire, c’est organiser des rencontres , voire carrément un salon littéraire!

AFDL : Comment l’as-tu organisé ?

Amandine : le salon s’est organisé en 1 heure. J’ai envoyé un mail à trois auteurs : François Henri Deserable, Monica Sabolo  et Sébastien Spitzer en leur demandant « si je fais un salon le 2 juin tu viens? » et ils ont aussitôt répondu présents.

J’avais déjà 3 auteurs , il suffisait de trouver un lieu, des sponsors et d’autres auteurs.. le reste s ‘est fait très facilement ,il faut dire que je pense que j’ai vraiment une bonne étoile, je suis entourée de personnes bienveillantes!!

Tout s ‘est fait très spontanément et c ‘était tellement une évidence, votre invitation pour animer les débats et tables rondes, la communication, demander à ma voisine de me prêter sa cour , contacter les journalistes, franchement c’est du boulot (surtout la communication) mais c’est à portée de tous. Il faut juste avoir un peu de culot et des idées!!

Amis librairies allez y créez votre salon , c’est comme ça que nous lutterons !

AFDL : Comment as-tu vécu cette journée ?

Amandine : C’est marrant la veille Olivia de Lamberterie annonçait qu’il y allait avoir de la joie au premier salon de la librairie saint Pierre.

Et c’est exactement ce qu’il s’est passé! Il y avait de la joie!

Les auteurs, lecteurs étaient heureux, de la bonne humeur.. juste un petit coup de stress à 10 h quand les plombs ont sauté deux fois de suite (le truc qui ne doit jamais t’arriver et surtout pas le jour de ton salon) mais après ça, tout a été, j’ai même pu en profiter grâce à mon mari qui a géré le magasin seul toute la journée!!

AFDL : Que penses-tu de cette expérience ?

Amandine : c’est trop génial, je veux recommencer!!

AFDL : Prête à recommencer ?

Amandine : oui!!!! Après 48 h de négociations avec Pascal c’est officiel , le prochain salon aura lieu l’année prochaine!

AFDL : Quel est ton genre de lecture préféré ? 

Amandine : les romans Français !

AFDL : Quels sont tes trois derniers coups de cœur littéraires ?

Amandine : alors je parle déjà de Septembre 2018 ??

  • « Roissy » de Tiphany Tavernier
  • « Là où les chiens aboient par la queue » de Estelle Sarah Bulle

et le dernier c’est pour Monica Sabolo pour « Summer » parce que c’était l’un des meilleurs livres de cette rentrée littéraire 2017 et parce que ce n’est pas qu’un coup de cœur littéraire, c’est un coup de foudre humain, c’est l’une des personnes les plus gentilles et bienveillantes que je connaisse!! On l’aime avec Gustave à fond!!

AFDL : Un dernier mot ou plus ?

Amandine : A l’année prochaine!!!! pour un salon alors plus fou et pourquoi pas un salon de deux jours? Chiche!

AFDL : Merci pour toute cette passion que tu nous transmets ! Et oui, à tes côtés pour un prochain salon ! A bientôt 🙂

 

8 réflexions au sujet de « Rencontre d’Amandine Libraire à la Librairie St-Pierre de Senlis (60) »

  1. Quelle énergie!!! Je trouve ça chouette que des libraires organisent ces événements. Cette année c’était compliqué pour moi de venir. Alors vivement l’annee Prochaine que je découvre cette joyeuse librairie.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s