Nouveaux Auteurs

Les Jeunes Femmes de 50 ans – Mylène Desclaux

Les jeunes femmes de 50 ansLes Jeunes Femmes de 50 ans – Mylène Desclaux

Editions JC Lattès – 11 Avril 2018

Coeur 1

 

 

Je remercie les Editions Lattès pour cette lecture.

Résumé

A priori, la cinquantaine chez une femme n’est pas une partie de pique-nique : les enfants partent, parfois aussi les maris, professionnellement, les jeux sont faits, les parents sont moins en forme, et on ne rentre plus dans un 38.
Mais la vérité est ailleurs : dans ce livre enlevé, Mylène Desclaux porte un regard honnête et tendre sur elle-même et sur les cinquantenaires qui l’entourent. Depuis son petit laboratoire personnel, elle fait le point sur le mode de vie d’une nouvelle génération de quinquas, de la répartition des tâches ménagères au choix du compagnon idéal, en passant par la sexualité ou l’usage des réseaux sociaux…
Les jeunes femmes de cinquante ans propose la liste de ce qui fait du bien quand la tristesse, la colère ou le découragement s’en mêlent : pour notre plus grande joie, on accompagnera l’auteur se faire tirer les cartes, on s’allongera avec elle sur le divan d’une psy trop émotive, on affrontera de jeunes rivales, on partagera ses secrets de famille et on réfléchira sur la façon de gérer au mieux ces bouleversements inévitables, qui génèrent un peu de chaos, mais derrière lesquels se cache beaucoup de bonheur.

Mon Avis

Ce livre n’est pas un roman, mais s’apparente plutôt à un livre de recettes destinées aux « quinqas » qui recherchent un coach pour les aider à mieux passer le cap de cette dizaine.

On y trouve des astuces pour retrouver l’amour après s’être fait lâchement larguée, pour s’habiller – sous-vêtements inclus,  pour s’entretenir … (le listing est conséquent) et surtout ne pas se laisser aller. C’est tonique, optimiste et drôle.

Rester – paraître- jeune n’est pas aisé, il faut y mettre du sien !

Bon d’accord … mais l’ensemble parait quand même très personnel, comme si l’avis de Mylène Desclaux se posait en certitudes. Et en gros, on se sent un peu tache si l’on ne se reconnait pas. On est vieille alors ???

Ce livre trouvera sans aucun doute ses adeptes, personnellement je suis passée à côté … peut-être parce que je n’ai pas 50 ans … ou peut-être parce que la femme décrite par Mylène Desclaux ne me ressemble pas.

 

5 réflexions au sujet de « Les Jeunes Femmes de 50 ans – Mylène Desclaux »

  1. « Rester – paraître- jeune n’est pas aisé, il faut y mettre du sien ! » Si c’est la mentalité de l’écrivaine… Ce sera sans moi je pense :/

    Être de plus en plus âgé et que ce soit visible, ce n’est pas une tare…

    Aimé par 1 personne

  2. Bon, moi j’ai bp + de 50 ans, et j’avoue qu’à la lecture de cette présentation, je n’ai pas envie d’être une « jeune femme » comme l’auteure semble la décrire ! Paraître jeune, non je ne veux « paraître » par contre ma curiosité et mes envies m’apportent la jeunesse nécessaire pour supporter les signes du temps ! Bonne continuation et merci de m’avoir éviter cette lecture!

    Aimé par 1 personne

  3. Du haut de mes 46 ans, je demeure une éternelle étudiante dans tous les sens du terme, dormant sur un matelas posé au sol et toujours aussi idéaliste, je n’ai jamais trouvé la stabilité professionnelle et mon homme m’aime plus que jamais. Désolée, Madame Desclaux ! 😀

    L’attitude de cette dame me rappelle une petite phrase que l’on disait aux autres quand on était gamins : ne prend pas ton cas pour une généralité! 😀

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s