Roman Contemporain

La Maison à droite de celle de ma Grand-mère – Michaël Uras

La maison à droite ...

La Maison à droite de celle de ma Grand-Mère – Michaël Uras

Editions Préludes – 28 Février 2018

coeur 3

 

 

Je remercie Michaël Uras et les Editions Préludes pour cette lecture.

Résumé

« Giacomo, ne tarde pas. Les médecins sont formels, la fin est proche. »C’est ainsi que notre héros, un jeune traducteur espiègle et rêveur, retourne sur l’île de son enfance, où sa grand-mère est au plus mal. Et alors qu’il doit rendre un travail sans tarder, soudain, c’est toute la Sardaigne qui le retient : Maria, sa mère, qui n’a jamais vraiment compris pourquoi son fils adoré l’avait quitté, Mario le père taiseux, l’envahissant oncle Gavino, Manuella l’épicière du village, dont Giacomo était secrètement amoureux quand il était enfant, la jolie dottoressa Alessandra, qui s’occupe de sa grand-mère à l’hôpital, Fabrizio, l’ami d’enfance au corps cabossé et au grand cœur, et, surtout, le mystérieux Capitaine, figure tutélaire et énigmatique…D’une crique perdue aux ruelles pittoresques que bordent les maisons de couleur, entre une bouchée de dolci et les pastilles miraculeuses du docteur Ignazio, pas de doute, la maison de Giacomo est une île. Mais que va-t-il découvrir ?

Mon Avis

La couverture est trompeuse. Naïve et colorée, elle promet le soleil de Sardaigne, la gaieté et le repas de famille dehors sous les oliviers au chant des cigales. On imagine une lecture légère et joyeuse comme un feel-good qui va rafistoler et mettre du baume au cœur.

On lit ces retrouvailles, l’Ile, les anciens, la mère, le père et les souvenirs que le narrateur égrène. Les pages se tournent, on découvre le village dépeint avec tendresse, les habitudes, le temps qui passe et Giacomo, cet homme qui a quitté Marseille pour veiller sa grand-mère, l’enfant du pays qui revient, sensible et touchant.

L’ensemble est lumineux, baigné d’une douce nostalgie qui transporte, l’écriture fine et pétillante. La lecture est douce et plaisante. On referme le livre, ému. La mélancolie perdure …

 

Une réflexion au sujet de « La Maison à droite de celle de ma Grand-mère – Michaël Uras »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s