Roman Contemporain

Adoration – Jimmy Lévy — Rentrée littéraire 2018

adorationAdoration – Jimmy Lévy

Editions du Cherche-Midi – 23 Août 2018

Rentrée Littéraire 2018

coeur 4

 

 

Je remercie les Editions du Cherche-Midi pour cette lecture

Résumé

« Toujours, on ne l’apprend que trop tard. On cherche à savoir par quoi ça commence. D’où c’est parti. Comment la vie se transforme en enfer. Un enfer d’amour. Une adoration. Je ne sais pas situer un début. L’instant invisible où ça se noue. Où ça s’empare de toi. La flèche que décoche le Cupidon de service, le préposé à l’addiction, le sniper ailé. Curieuse, quand même, cette idée de flèche. Déjà un perce-cœur, une hémorragie. Déjà un goût de meurtre. Je ne sais pas si tout se joue là, en une poignée de secondes. Je ne sais rien de L. C’est la condition du désastre. »

La naissance d’une passion est un mystère, un incendie. L’adoration peut consumer jusqu’à la destruction, jusqu’à nous séparer du monde et de nous-mêmes. L’adoration est un exil.

A la façon d’un puzzle, des fragments vont peu à peu faire surgir le tableau du naufrage. Le récit d’un homme qui joue sa peau pour tenter de sauver L, l’adorée, l’adorante, une femme impossible à sauver. L souffre et jouit d’une perversion incurable, d’une pathologie sans nom, qui ravage et dévore tout ce qui l’entoure autant qu’elle-même. Son sauveur, pour y survivre, devient à son corps défendant complice, mobile et victime de la chute, il s’abîme et se disloque dans la perdition de L.

Mon Avis

Des fragments. Des pièces de puzzle qui s’imbriquent et reconstituent l’histoire. Des morceaux de douleurs. Une passion qui a fermé les yeux et débranché l’esprit. Ne rien voir de la folie de l’autre, être tenu par l’amour, par le sexe.

L’auteur nous entraîne sur les rives de sa destruction, insidieuse et silencieuse comme un cancer qui se propage. Il l’absorbe et le cajole alors qu’il devrait lutter. Mais les dés sont pipés : il aime. Il aime passionnément celle qui le réduit à l’état d’esclave, qui le lamine, le phagocyte. Est-on maître de ses sentiments ? De la passion qui envahit l’air que l’on respire, l’eau que l’on boit, nos cellules, notre peau, chaque pore, chaque synapse. On ne vit que pour elle, même si l’on en devine la toxicité, même si l’on en subit la perversité.

Les phrases sont courtes. Des mots qui s’enchaînent « Majuscule. Mot. Point », des idées assemblées tel le puzzle dont les pièces s’imbriquent. Des pièces acérées, des angles, des courbes, des jours qui se suivent. A la douceur succède la violence, à la caresse la morsure. Le style est agressif et percutant. La passion frappe.

Un écrit difficilement descriptible qui, je pense, ne peut susciter d’avis mitigé. On aime ou on déteste. Personnellement, j’ai aimé. J’ai aimé la violence de l’écrit, brut, franc, la mise à nue. La faiblesse et l’humanité.

Une lecture piquante.

Pour poursuivre, je vous invite à découvrir Jimmy Lévy dans une interview accordée au blog  ⇒ ICI 

 

 

3 réflexions au sujet de « Adoration – Jimmy Lévy — Rentrée littéraire 2018 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s