Auteurs·Rencontres

Rencontre – Jimmy Lévy

Rencontre Jimmy Lévy

Jimmy Levy

Jimmy Levy est auteur, scénariste, peintre, auteur-compositeur, producteur et directeur de collection aux Editions du Cherche-Midi. En 2017, parait son premier roman « Petites Reines » (Ed.Cherche-Midi).

« Adoration » son second roman vient de paraître aux Editions du Cherche-Midi.

Jimmy Levy a accepté de répondre à mes questions.

AFDL : Bonjour Jimmy, je vous remercie d’avoir accepté de répondre à mes questions. Qui êtes- vous Jimmy Levy ?

Jimmy : Je suis ce que je fais, et ce que je défais. Si j’écris, je suis ce que j’écris. Je ne tiens pas à m’étendre sur ma « personnalité », qui n’a d’autre intérêt que de s’incarner dans les mots de mon écriture. Je tiens à ce retrait, à une époque où la personne devient vitrine. Ce que j’aime et déteste importe peu pour me lire. La révélation de mes goûts, fluctuants, serait l’imposture du moment. Voyez ce qui s’écrit dans « Petites reines » à propos de l’entourloupe autobiographique. De toute façon, quand bien même je le voudrais, dire qui je suis me serait impossible, sinon d’une fiction. Comme tout un chacun, je m’échappe, littéralement. Disons alors que je m’échappe en littérature. En littérature « je » est une imposture. Je ne peux que vous convier aux soins de cette énigme. 

AFDL : Écrire, qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Jimmy : Accéder au réel, qui ne se livre qu’en fiction.

AFDL : Depuis quand écrivez-vous ?

Jimmy : Depuis que j’ai des souvenirs. Écrire n’est pas publier. J’ai mis plus d’un demi-siècle à m’autoriser la publication de ce que j’écris. Le détour d’une vie pour s’autoriser de soi-même. Je me suis pressé de rester lent.

AFDL : Quand trouvez-vous le temps d’écrire ?

Jimmy : Quand l’écriture me rattrape, c’est-à-dire n’importe quand, n’importe comment, n’importe où. L’écriture abolit le temps qui lui est nécessaire à se produire. Elle peut palier à tous les besoins, à tous les appétits. Je peux écrire douze heures d’affilée sans manger, boire, uriner, répondre au téléphone. Je n’ai pas besoin de trouver le temps d’écrire, c’est lui qui me trouve et m’emporte.

AFDL : Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Jimmy : Mallarmé, Flaubert, Rimbaud, toujours. Pour le reste, fluctuantes, en mouvement perpétuel, par aspirations successives, déhiscentes, une source remonte à l’autre, une autre en descend. Je me laisse faire. En ce moment Erri de Luca et le Pentateuque, source inépuisable des fictions du monde.

AFDL : Avez-vous un petit rituel d’écriture ?

Jimmy : Certainement, mais je ne le connais pas, et ne veux le connaitre. La répétition du rituel, dès lors qu’elle devient consciente, confine à la superstition, au fétichisme. On lui confère une transcendance, des pouvoirs occultes. On lui confie la puissance magique de l’inspiration. Foutaises. L’inspiration est une fiction de poète engourdi. Une invention d’écrivain.

AFDL : Avez-vous de nouveaux projets d’écriture ?

Jimmy : Oui. Ne comptez pas sur moi pour vous dire lesquels. Cela pourrait s’avérer complètement faux.

AFDL : Quels seront vos prochaines lectures ?

Jimmy : Aucune idée. Ce sera là tout le charme, comme d’une rencontre.

AFDL : Quels sont vos trois derniers livres « Coup de Cœur »?

Jimmy : « L’Ordre du Jour » de Eric Vuillard, « Montedidio » de Erri de Luca, « L’Art du Roman » de Milan Kundera.

AFDL : Un dernier mot ?

Jimmy : Un mot ne saurait être dernier, il en appelle d’autres, qui font de même, indéfiniment. Je ne connais pas de mot suffisamment dernier pour servir de trappe au désir, pas de mot qui ne laisse à désirer. Mais puisqu’il s’agit ici d’attraper le lecteur, je dirais : lisez « Adoration », qui vaut plus que tout ce que je viens de vous dire.

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Rencontre – Jimmy Lévy »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s