Roman Contemporain

Quatre-vingt-dix Secondes – Daniel Picouly

90s

Quatre-vingt-dix Secondes – Daniel Picouly

Editions Albin Michel – 22 Août 2018

Rentrée Littéraire 2018

coeur 5

 

 

Je remercie les Editions Albin Michel pour cette lecture.

Résumé

« Le diable a bu du rhum. On a souillé les églises, déterré les cadavres. Saint-Pierre doit se repentir. Tandis que je crache de la boue et du feu, que je ravage les champs, les bêtes et les hommes, ils battent des mains comme des enfants à Carnaval. Ils oublient de redevenir des animaux sages, de faire confiance à leur instinct. Fuyez ! Je suis la montagne Pelée, dans trois heures, je vais raser la ville. Trente mille morts en quatre-vingt-dix secondes. »

Avec une verve baroque et vibrante, Daniel Picouly, prix Renaudot pour L’Enfant Léopard, incarne l’épopée terrifiante de la Montagne Pelée, force mythologique, dans un roman foisonnant aux résonances étrangement actuelles.

Mon Avis

Saint-Pierre, La Martinique. 1902.

La montagne Pelée prépare la plus destructrice et la plus meurtrière de ses éruptions. Elle chauffe, gronde, s’agite au dessus de la ville qu’elle observe. Ils sont petits ces gens, l’égo gonflé par leurs richesses et leurs statuts, charlatans et menteurs. Les politiques manipulent et cachent, les autres se débinent et abusent. Certains prient, certains ignorent. La vie se poursuit sous les cendres que souffle le volcan, les coulées et les incendies, les ondulations de la mer, les tremblements de la terre.

Le volcan les regarde. Louise, Othello, Julie – ces innocents. Et puis tous les véreux, les inconscients, fats et imbus. Il a envie de les détruire, leur rabattre ainsi le caquet. Leur rappeler qu’ils ne sont rien de plus que les autres : de la chair et des os inéluctablement périssables.

La nature, par les mots de la montagne, décrit l’Homme. 1902 ou 2018, les règles sont semblables. Inégalités, privilèges, mensonges et agissements peu scrupuleux. Bêtise.

Ce roman est donc bien plus qu’une description fort intéressante et captivante de cet épisode douloureux, il est également une satire sociale fine et caustique.

Un très beau roman.

Retrouvez l’interview filmée de Daniel Picouly lors de son passage au festival « Les livres dans la Boucle » de Besançon les 14-15 et 16 septembre 2018  ⇒ ICI

 

6 réflexions au sujet de « Quatre-vingt-dix Secondes – Daniel Picouly »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s