Roman Contemporain

Ce que l’homme a cru voir – Gautier Battistella

Ce que l'homme a cru voirCe que l’homme a cru voir – Gautier Basttistella

Editions Grasset – 22 Août 2018

Rentrée Littéraire 2018

coeur-brisé

 

 

Je remercie les Editions Grasset pour cette lecture.

Résumé

Simon Reijik a refait sa vie. Son métier : effacer les réputations numériques, libérer les hommes de leur passé. Lui-même croyait s’être affranchi de son histoire, jusqu’au coup de téléphone d’une inconnue. Simon abandonne sans explication sa femme Laura, et retourne sur les lieux où il a grandi.
Il retrouve près de Toulouse cette terre gasconne, si attachante qu’on la dit amoureuse. Il l’avait fuie, elle ne l’a jamais quitté. Les acteurs de son enfance, vivants et morts, se rappellent à lui. C’est l’heure des comptes. Le voici contraint d’accomplir le chemin qu’il a refusé de suivre vingt ans auparavant. Simon a cru voir, il s’est trompé. On ne sait jamais ce que le passé nous réserve.
Un parcours initiatique d’une grande puissance, porté par une écriture charnelle, sensible, intense.

Mon Avis

Simon efface les vies et occulte la sienne. A coup de Prozac, Xanax, Morphine et autre, il s’accommode de sa mémoire et poursuit sa route auprès de Laura qu’il aime sans grande passion. Il efface, compresse, oublie. Mais peut-on réellement éliminer son passé ? Ce passé qui le rattrape, dans la campagne toulousaine, dans laquelle il revient après l’avoir fuie. Son ami est mort. Les langues se délient, interrogent.

L’homme affronte sa vie, son histoire et nous entraîne dans les méandres d’un passé qu’il reconstitue. Qu’a-t-il cru voir ?

Beaucoup d’avis sont élogieux pour ce roman qui ne m’a malheureusement pas convaincue. J’ai buté sur le style, les passages rapides d’une idée à l’autre, les clichés sur les adolescents, la campagne…. Je n’ai pas aimé cet homme froid et pondéré et n’est pas été émue par son histoire somme toute peu originale.

Une grande déception pour ma part.

 

10 réflexions au sujet de « Ce que l’homme a cru voir – Gautier Battistella »

  1. Dans mes bras !
    Je n’ai pas pu le finir… Je n’ai pas fait de chronique car je vais en faire une avec mes déceptions…
    J’ai trouvé la narration très artificielle. Quelque chose qui sonnait faux.
    Froid et reptilien.

    J'aime

    1. J’avais été déçue par son premier que j’avais aussi trouvé froid. J’ai cru, en lisant les critiques, à ce second roman ! Quelle déception ! Les stéréotypes de la femme enseignante, des ados, de la province … ça m’a hérissé le poil. Et puis l’histoire est sans intérêt, dénuée d’émotion et de profondeur. J’ai refermé le livre en ayant le sentiment d’avoir perdu mon temps ….
      Je suis contente que tu aies aussi un avis négatif ! Je me sens moins seule !!!! 🤦🏻‍♀️💁🏻‍♀️🙋🏻‍♀️🙎🏻‍♀️

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s