Roman Contemporain

Chien-Loup – Serge Joncour

chien loupChien-Loup – Serge Joncour

Editions Flammarion – 22 Août 2018

Rentrée Littéraire 2018

Prix Landerneau 2018 

coeur 5

 

 

Résumé

L’idée de passer tout l’été coupés du monde angoissait Franck mais enchantait Lise, alors Franck avait accepté, un peu à contrecœur et beaucoup par amour, de louer dans le Lot cette maison absente de toutes les cartes et privée de tout réseau. L’annonce parlait d’un gîte perdu au milieu des collines, de calme et de paix. Mais pas du passé sanglant de cette maison que personne n’habitait plus et qui avait abrité un dompteur allemand et ses fauves pendant la Première Guerre mondiale. Et pas non plus de ce chien sans collier, chien ou loup, qui s’était imposé au couple dès le premier soir et qui semblait chercher un maître.

En arrivant cet été-là, Franck croyait encore que la nature, qu’on avait apprivoisée aussi bien qu’un animal de compagnie, n’avait plus rien de sauvage ; il pensait que les guerres du passé, où les hommes s’entre-tuaient, avaient cédé la place à des guerres plus insidieuses, moins meurtrières. Ça, c’était en arrivant.

Serge Joncour raconte l’histoire, à un siècle de distance, d’un village du Lot, et c’est tout un passé peuplé de bêtes et anéanti par la guerre qu’il déterre, comme pour mieux éclairer notre monde contemporain. En mettant en scène un couple moderne aux prises avec la nature et confrontés à la violence, il nous montre que la sauvagerie est un chien-loup, toujours prête à surgir au cœur de nos existences civilisées.

Mon Avis

Imaginons nous nous déconnecter du monde, nous isoler des autres, du bruit, du stress, ne plus consulter nos messages, faire le vide et vivre. Envisageons de partir sur un site perdu, au cœur du lot, une petite maison de pierre rudimentaire sur un flanc de montagne, entourée de végétation. Un désert silencieux, presque oppressant qui porte une histoire – celle de 1914, quand les femmes restaient seules, privées des hommes vaillants partis à la guerre alors qu’un allemand dresseur de fauves se réfugiait dans les hauteurs. L’histoire est sordide. La guerre, les fauves, les rugissements qui emplissent la nuit, la tension et les questions qui demeurent en suspens. Et Si …

Franck accepte. Il ira. Parce qu’il l’aime. Il loue le 4X4. Lise veut se ressourcer.

C’est vraiment le vide. Le silence. L’absence de civilisation. Le néant. Il faut s’adapter. Mais n’est-ce pas le propre de l’homme de savoir s’adapter ?

Franck parcourt les lieux et apprivoise le loup … où est-ce le loup qui l’apprivoise ?

Serge Joncour offre un nouveau roman passionnant qui interroge. Quel animal est l’homme ? Qu’a fait de lui la civilisation ? Quelle part reste-t-il de nos instincts ? Le loup – L’Homme, la métaphore nous interpelle. Et si l’animal n’était pas celui que l’on croit ?

Le récit décortique, dévoile, pas à pas tels les pas du loup qui observe et inquiète. La tension monte et nous oppresse. C’est fin, subtil et surtout clairvoyant. Que sommes-nous ?

Un roman époustouflant.

Je vous invite à découvrir Serge Joncour dans une interview qu’il m’a accordée ⇒ ICI 

 

 

Publicités

10 réflexions au sujet de « Chien-Loup – Serge Joncour »

  1. Oh, oh, celui-là est pour moi ! 🙂

    J’ai lu récemment « Le rapport de Brodeck » de Philippe Claudel et ce que tu dis de ce titre de Joncour me semble constituer une parfaite suite aux réflexions débutées avec le Claudel.

    L’être humain?!?! Une énigme que la littérature nous aide, un peu, à déchiffrer.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s