Roman Contemporain

La Vraie Vie – Adeline Dieudonné

La vraie vie

La Vraie Vie – Adeline Dieudonné

Editions de l’Iconoclaste – 29 Août 2018

Rentrée Littéraire 2018

#MRL18 #Rakuten

 

 

Je remercie les Matchs de la rentrée littéraire 2018 pour cette lecture.

Résumé

C’est un pavillon qui ressemble à tous ceux du lotissement. Ou presque. Chez eux, il y a quatre chambres. La sienne, celle de son petit frère Gilles, celle des parents, et celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. La mère est transparente, amibe craintive, soumise aux humeurs de son mari. Le samedi se passe à jouer dans les carcasses de voitures de la décharge. Jusqu’au jour où un violent accident vient faire bégayer le présent.
Dès lors, Gilles ne rit plus. Elle, avec ses dix ans, voudrait tout annuler, revenir en arrière. Effacer cette vie qui lui apparaît comme le brouillon de l’autre. La vraie. Alors, en guerrière des temps modernes, elle retrousse ses manches et plonge tête la première dans le cru de l’existence. Elle fait diversion, passe entre les coups et conserve l’espoir fou que tout s’arrange un jour.

Mon Avis

Le rythme est vif. Des phrases courtes, des points, des virgules, un vocabulaire sec, des faits qui s’empilent comme une vie qu’on remplit en quête du bonheur. La fatalité. Une famille – une autorité violente, une mère-amibe, un frère et elle, petit bout de femme, encore jeune mais déjà adulte, posée, soucieuse, martyrisée par la hyène, son regard fixe et jaune, ses petits égrenés dans les tripes, sa violence qui s’épanouit, là, profondément, latente. On devine. Le père, la mère, le frère ou le voisin. On pressent. Rien n’est clair.

Alors on lit, on tourne les pages. Le livre suit. Dans la cuisine, le salon, les toilettes, le bureau, le lit. Il se dévore. Ça tombe bien ! N’est-il pas question d’animalité ? On croque, on saigne, on déchiquette. Des plaies que l’on lèche, le corps vivant, toujours plus intensément, affreusement.

Il est histoire d’Homme.

L’Homme dans toute sa bestialité. La survie. Les instincts. La lutte. La mort.

On reprend jusqu’à la dernière page. C’était bien.

La vie, c’est ça. La vraie vie. Adeline Dieudonné en explore superbement toute la complexité.

266 pages intenses et de l’espoir. Merci.

Je vous invite à découvrir Adeline Dieudonné qui a accepté de répondre à mes questions ⇒ ICI 

15 réflexions au sujet de « La Vraie Vie – Adeline Dieudonné »

  1. Après un billet comme celui-ci comment résister à le mettre dans sa PAL même si toute la nuance est dans le « soit tu aimes, soit tu détestes » pas de mièvrerie ou de demi-mesure ? ça me plaît, MERCI encore pour l’enthousiasme contagieux que vous venez de faire naître !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s