Auteurs·Rencontres

Rencontre – Simonetta Greggio

Rencontre – Simonetta Greggio

simonetta

Simonetta Greggio est un écrivain français, bien qu’elle soit italienne. Elle a fait ses études à la Faculté des lettres de Padoue et est arrivée à Paris en 1981 où elle a été journaliste pendant plusieurs années, collaborant à diverses revues et magazines. Elle partage sa vie entre Paris, Venise et la Provence et est l’auteur de nombreux romans et écrits dont, entre autres, La douceur des hommes (Stock, 2005 ; Livre de Poche, 2007), Dolce Vita 1959-1979 (Stock, 2010 – Finaliste des Prix Renaudot et Interallié), Les Nouveaux Monstres 1978-2014 (Stock, 2014 – Finaliste du prix Interallié) …

En août 2018 est paru aux Editions Flammarion, sa magnifique biographie d’Elsa Morante « Elsa, mon amour ».

Simonetta Greggio a accepté de répondre à mes questions. 🙂

AFDL : Bonjour Simonetta, je vous remercie d’avoir accepté de répondre à mes questions.  Qui êtes- vous Simonetta Greggio ?

Simonetta : C’est toujours bizarre de répondre à une question comme celle-ci. Car il est évident que je ne me vois pas comme les autres me voient. Alors, en rafale, j’ai envie de dire, sauvage, solitaire, grande lectrice, amoureuse de la nature, gourmet, contemplative, mais aussi extrovertie, souvent de bonne humeur, joueuse de squash… quoi d’autre… mes défauts – enfin ceux que je reconnais – maniaque, égocentrique, autoritaire, intolérante… j’arrête ! Mes amis disent que je suis trop – trop amoureuse, trop entière, trop perfectionniste, trop enflammée. Mes ennemis… je ne sais pas. Demandez leurs. Ah si : J’ai aussi volé un homme, une fois. Et un vélo. Mais ni l’un ni l’autre n’étaient enchaînés.

AFDL : Écrire, qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Simonetta : Vivre

AFDL : Depuis quand écrivez-vous ?

Simonetta : Depuis que j’ai appris à lire, à quatre – cinq ans.

AFDL : Quand trouvez-vous le temps d’écrire ?

Simonetta : Je ne trouve pas le temps d’écrire. Je trouve le temps de vivre, à côté.

AFDL : Pourquoi avoir choisi Elsa Morante ?

Simonetta : Parce que c’est un génie, et que c’est une femme qui s’est battue et qui a été un peu oubliée, et ça me fous en rogne.

AFDL : Comment êtes-vous parvenue à vous glisser dans les pas d’Elsa ?

Simonetta : C’est elle qui s’est glissée en moi. Elle avait envie de revivre dans un corps, un esprit, et je lui ai laissé la place.

AFDL : Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Simonetta : Les journaux. Les faits divers. Les amours de mes amis. Les amours d’artistes. Les histoires d’horreurs. Les rêves. Mes morts que j’aime. La politique. Les chiens. Les arbres. La montagne. Les livres. Les chambres d’hôtels. Mes pas dans l’herbe. Je ne sais pas.

AFDL : Avez-vous un petit rituel d’écriture ?

Simonetta : Me lever à quatre heures. Faire un feu dans le poêle du bureau. Préparer une cafetière géante. Ecrire jusqu’à midi.

AFDL Avez-vous de nouveaux projets d’écriture ?

Simonetta : Un scénario tiré de mon premier livre, La Douceur des hommes. Un feuilleton pour la radio. Un documentaire audio sur Elsa Morante. Le troisième tome de La Dolce Vita, Bellissima.

AFDL : Quelles seront vos trois prochaines lectures ?

Simonetta : J’ai toujours sur ma table de nuit La puissance de la douceur, d’Anne Dufourmantelle, chez Payot Rivages. Et Peut être pas immortelle, trois poèmes de Fréderic Boyer, chez POL. Dans ma PAL il y a de belles choses : La folie Elisa, de Gwenaëlle Aubry, Mercure de France, Les Garçons de l’été, de Rebecca Lighieri, en Poche, La robe blanche, de Nathalie Léger, POL…

AFDL : Quels sont vos trois derniers livres  « Coup de Cœur »?

Simonetta : Un manuscrit de Silvia Forrest, une amie. Je l’aide à le mettre en forme. C’est un témoignage et une réflexion, cela s’appelle « Gandhi blues, tout ce que vous auriez voulu savoir sur le jeûne sans jamais avoir osé le demander ».

Toutes les vagues de l’océan, Victor del Arbol, Actes sud.

Le prochain livre de Yann Kerninon, Sauver le monde, chez Buchet Chastel.

AFDL : Un dernier mot ?

Simonetta : J’adore l’automne qui vient.

Une réflexion au sujet de « Rencontre – Simonetta Greggio »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s