Roman Contemporain

Hôtel Waldheim – François Vallejo

Hotel W

Hôtel Waldheim – François Vallejo

Editions Viviane Hamy – 30 Août 2018

Rentrée Littéraire 2018 

coeur 4

 

 

 

Je remercie les Editions Viviane Hamy pour cette lecture.

Résumé

« À l’entendre, j’étais très fort, à seize ans, pour tout effacer, et ça continue. Pourtant, à force de déblatérer sans réfléchir, j’ai commencé à lui prouver et à me prouver que je me suis fourré dans de drôles de situations. Si quelqu’un m’avait dit hier : tu t’es comporté comme le pire voyeur, pour surprendre un couple dans son lit, je ne l’aurais pas cru. C’est revenu tout seul, devant cette fille dans son fauteuil. Je sentais son souffle sur ma peau, incroyable ce qu’elle m’insuffle. Presque malgré moi, j’ai reconstitué la scène oubliée. Et d’autres. Elle va finir par me convaincre que je lui cache quelque chose. Que je me cache quelque chose ? Comme l’impression de rencontrer un inconnu qui s’appellerait Jeff Valdera. Et dans le genre inconnu, elle se pose là aussi, avec ses questions insistantes… » 

Lors de ses séjours avec sa tante à Davos, à l’hôtel Waldheim, l’adolescent Jeff Valdera n’aurait-il été qu’un pion sur un échiquier où s’affrontaient l’Est et l’Ouest au temps de la guerre froide ?

Mon Avis

Mesure-t-on toujours la portée de nos actes ? Et si 40 ans après, certains se rappelaient à nous ?

Jeff Valera ouvre un à un les tiroirs de sa mémoire dans un passé qui s’étire puis s’emmêle pour mettre à jour le plus surprenant des dénouements. Je ne vous en dis pas pour plus sur le contenu car dévoiler davantage gâcherait la surprise de ce roman savoureux. La quatrième de couverture en révèle déjà bien assez …

L’ambiance captive immédiatement et les nombreuses interrogations qui nous assaillent forcent à tourner rapidement les pages de cette histoire addictive qui va bien au-delà de quelques souvenirs. Le puzzle se construit dans un contexte historique intrigant et intéressant. Les pièces avancent et s’emboîtent, jeu d’échec, jeu de go. Fin stratège, François Vallejo nous promène.

Et si vous vous laissiez surprendre ?

2 réflexions au sujet de « Hôtel Waldheim – François Vallejo »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s