Roman Contemporain

Des fleurs dans le vent – Sonia Ristic

Des fleurs ds le vent

 

Des Fleurs dans le Vent – Sonia Ristić

Editions Intervalles – 12 Avril 2018

Prix Hors Concours 2018

coeur 4

 

 

Résumé

« Elle a vingt-quatre ans, une licence de lettres modernes avec laquelle elle peut au mieux espérer trouver un boulot de vendeuse au rayon librairie de la Fnac, toujours autant de comptes à régler avec papa, maman et docteur Freud, trois cents mots d’allemand et une centaine de thaï, deux histoires d’amour ratées et, à force de frimer en portant cinq assiettes à la fois, une tendinite chronique au poignet gauche.

Summer sent les larmes monter lorsque soudain, dans la foule, elle reconnaît les silhouettes de JC et Douma. Elle lâche son chariot et court vers eux. En un cillement, les deux années et demi, les routes, les villes, les questions existentielles, les tendinites s’envolent. Elle court se jeter dans les bras de Douma et JC, et elle pense que ce n’est pas grave, parce qu’elle finira bien par se trouver, parce qu’elle a aussi deux histoires d’amour réussies et parce qu’elle vient de rentrer à la maison. »

Mon Avis

Ils sont la « créature mêlée emmêlée à trois têtes » – des enfants ordinaires peu ordinaires au croisement de la rue Myrha et du boulevard Barbès. Un joyeux trio méli-mélo qui pousse entre le Yucca de la concierge et des familles broqui-branlantes aux couleurs et cultures mélangées.

Nous sommes en 1981 et 2007 … entre, l’histoire se débobine. La vie s’étire dans le fracas des évènements mondiaux et nationaux, politiques et sociaux, détricotant l’insouciance et rompant les illusions. La vie, ce n’est pas que leur bête à trois têtes. C’est aussi les amitiés, l’amour, les rencontres, les espoirs et la famille avec laquelle ils composent. La vie, ce sont des chemins qui se croisent puis s’éloignent puis se percutent, fusionnent ou se séparent. Ces trois-là partagent et s’accompagnent dans le marasme de l’existence, ses hauts, ses bas, ce à quoi ils croyaient et auquel ils ne croient plus.

Le roman est vivant. Vivant d’une énergie qui fait avancer l’homme même dans l’adversité nourrie par l’espoir et l’idée d’une vitale impulsion. L’écriture est vive et ciselée à l’image de cette vie qu’il faut bouffer malgré la mocheté d’un quotidien étriqué, malgré la laideur des convictions étroites des beaux-penseurs et des incultes, de ces croyances ou ces évidences infondées. Ce roman est un roman sur l’amitié, sur le monde, sur la société, sur la jeunesse envolée, le but de l’existence. Il est profond et fin et se lit comme le constat d’une réalité proche – un bilan qu’on ose révéler.

Résolument optimiste, cette lecture saisit et offre un moment riche.

2 réflexions au sujet de « Des fleurs dans le vent – Sonia Ristic »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s