Roman Contemporain

Nous ne sommes des mauvaises filles – Valérie Nimal

nous ne sommes pas

Nous ne sommes pas de mauvaises filles – Valérie Nimal

Editions Anne Carrière – 11 Janvier 2019

coeur 4

 

 

 

Je remercie les Editions Anne Carrière pour cette lecture

Résumé

Alors que sa mère est à l’hôpital, Maud plonge dans son passé pour retracer – et retenir – le fil de cette existence qui s’échappe. Souvenir après souvenir se dessine le portrait sans concession d’une mère aimante, mais impitoyable pour ses filles ; d’une amante sentimentalement instable ; d’une exploratrice moderne, professeure d’archéologie, égyptologue et pilleuse de pyramides ; d’une femme cyclothymique qui lutte contre des crises de dépression.

Dans ce roman émouvant, tendre et éclatant, Valérie Nimal plonge le lecteur au cœur d’une relation mère-fille ravageuse à travers le regard de Maud qui va chercher un moyen de s’émanciper au point de perdre pied avec la réalité…

Mon Avis

Maud l’a ramassée au sol, chez elle, allongée suite à une troisième tentative de suicide et la regarde, entre la vie et la mort, à son chevet à l’hôpital. Elle, cette mère fantasque et destructrice, parfois aimante, mais si peu, maltraitante sans aucun doute. Le temps s’égrène sur les degrés que son corps récupère et les souvenirs qui affluent.

Maud livre le passé, les déménagements, les querelles parentales, les amants, l’instabilité, l’abomination des mots – ce quotidien cruel qui fait grandir vite. Elle raconte cette mère toxique dont il faudrait se détacher mais qui, d’un énième sursaut, entortille et phagocyte. Cette mère belle, brillante et malade.

Chaque chapitre constitue le puzzle de son histoire, un temps, un âge, une maison, une pièce, entre présent et passé ; les symboles d’une vie complexe et douloureuse jusqu’à l’émancipation.

L’écrit, en écho avec les romans de Violaine Huisman « Fugitive parce que reine » et de Delphine de Vigan « Rien ne s’oppose à la nuit », est un récit humain d’une grande finesse, sans violence dans lequel l’amour demeure en filigrane malgré le mal.

Une réussite.

Je vous propose de découvrir Valérie Nimal dans l’interview qu’elle m’a accordée ⇒ ICI 

6 réflexions au sujet de « Nous ne sommes des mauvaises filles – Valérie Nimal »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s