Auteurs·Rencontres

Rencontre Maria Pourchet

Rencontre Maria Pourchet

Maria POURCHET, Paris, 2018

Maria Pourchet est une romancière française née en 1980. Elle a publié dans la collection Blanche des Editions Gallimard Avancer (2012), Rome en un jour (2013), Champion (2015) et aux Editions Pauvert Toutes les femmes sauf une (2018).

Son dernier roman Les impatients est paru chez Gallimard en janvier 2019.

Maria Pourchet a accepté de répondre à mes questions.

♦♦♦

AFDL : Bonjour Maria. Je vous remercie infiniment d’avoir accepté de répondre à mes questions. Qui êtes- vous Maria Pourchet ?

Maria : J’aime par-dessus tout et  en vrac :  la ville, le silence, les tables de 6 ou 8 , oublier l’heure et quel jour on est, commencer un roman, la foret, l’argent qui tombe du ciel,  être amoureuse, dormir, l’Italie, boire du vin (du Sud) dans des verres très très fins, relire les Echenoz des années 80, les illusions, les hommes de ma vie, ranger un placard et nettoyer les nids de serpents, relire les Djian des années 80, constater que j’ai le temps pour ça, relire Flaubert. Ce n’est pas forcément mon quotidien …Pas sûre que cela dessine une personnalité …. mais au moins un parfum.

AFDL : Écrire, qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Maria : Ma liberté. Enfant, j’imaginais qu’écrire c’était avoir son propre cheval. Evidemment ailé. C’est  presque ça. Souvent ça. Je parle de l’écriture des romans, pas du reste.

AFDL : Depuis quand écrivez-vous ?

Maria : J’ai écrit mon premier roman à 30 ans. Auparavant je lisais.

AFDL : Quand trouvez-vous le temps d’écrire ?

Maria : J’écris en permanence. Je gagne ma vie comme ça. Si vous parlez spécifiquement du temps d’écrire des romans, pour le moment je ne le trouve plus. Je parviens à l’arracher… à raison d’un ou deux mois par an. Davantage les bonnes années.

AFDL : Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Maria : Les autres. La vie des autres. Et mes propres chocs. Mon passé.

AFDL : Comment votre dernier roman est-il né?

Maria : C’est particulier. Il s’agit de la restitution de résultats d’enquête. Il est donc né de la rencontre avec plusieurs dizaines de personnes, appartenant au milieu dont je parle (les jeunes dirigeants). Mais d’ordinaire mes romans naissent d’un signe, arrivent par le monde furtif : une image qui persiste plus de 4 secondes à la rétine, une phrase entendue dans une chanson française, un bout de témoignage à la radio, un visage …

AFDL : Avez-vous un petit rituel d’écriture ?

Maria : Pas vraiment. Le thé. L’isolement. Quitter la ville un moment.

AFDL : Avez-vous de nouveaux projets d’écriture ?

Maria : Aucun. Je voudrais écrire de la poésie. Et aussi un crime de sang. Mais je rêve aussi d’une saga familiale. J’attends le signe pour me décider.

AFDL : Quelles seront vos trois prochaines lectures ?

Maria : Sérotonine , Le vaurien de Marcel Aymé si j’arrive à mettre la main dessus. Et toute recommandation des amis de la revue « Décapage ».

AFDL : Quels sont vos trois derniers livres  « Coup de Cœur »?

Maria :

 L’Amérique derrière moi de Erwan Desplanques. Lettre d’amour sobre, grave et amusée d’un fils à son père, d’un homme à un autre. C’est un texte viril et doux qui vous laisse quelque chose. Qui fait que l’on y revient.

Massif central, de Christian Oster. C’est l’histoire d’un homme qui cherche  quelque part et qui pourrait trouver quelqu’un. Comme dans tous les Oster ou presque. Un homme se  cherche des bonnes raisons de disparaître,et disparaître le mènera (peut-être) à de bonnes raisons de rester. Toujours dans cette langue parfaite d’ Oster, magnétique, à la fois géométrique et végétale, presque pieuse dans son amour du français.

Leurs enfants après eux, de Nicolas Mathieu. Parce que c’est vrai ! C’est un choc littéraire, un grand livre et un p….. de romancier ! C’est ma fierté nationale, mon cocorico. Il me manquait moi, ce livre, avant d’exister.

AFDL : Un dernier mot ?

Maria : Tout bien considéré, j’adore vieillir.

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Rencontre Maria Pourchet »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s