Roman Contemporain

Première Dame – Caroline Lunoir

premiere dame

 

Première Dame – Caroline Lunoir

Editions Actes Sud – 2 Janvier 2019

coeur 4

 

 

 

Je remercie les Editions Actes Sud pour cette lecture.

Résumé

Un beau dimanche d’avril, c’est dans l’euphorie et la fierté qu’est accueillie l’annonce de Paul : il sera candidat aux primaires de son parti en vue de l’élection présidentielle. Épouse dévouée, mère exemplaire, Marie inaugure pour l’occasion un journal, avide de tenir la chronique des deux années à venir qui s’annoncent pleines de suspense, de promesses et d’accomplissements. Leurs quatre enfants, jeunes adultes, se réjouissent du sens que ce projet paternel donne à une vie d’engagement et le soutiennent avec chaleur. Personne ne semble mesurer les conséquences d’une telle mise en lumière, ni ne pressent le souffle des scandales qui s’apprêtent à ébranler la cellule conjugale et le cocon familial…
Que faut-il d’abnégation, de cynisme, d’amour ou d’ambition pour accompagner un homme jusqu’aux portes du palais ? Analyse intime d’une femme qui ne vivait que pour ses proches et qui se découvre un pouvoir ambigu, critique sociale d’un milieu privilégié coupé de la réalité, satire dénonçant les compromissions de la classe politique avec les experts en communication, ce roman enlevé mêle l’ironie d’une fausse résignation à un féminisme ambivalent.

Mon Avis

Consigner la course folle, voilà ce que Marie s’apprête à faire. Garder une trace du challenge, des meetings, de l’investiture, raconter la liesse et les angoisses, parler de lui, Paul, ce cher mari, des enfants, d’elle.

Elle, Marie, épouse et mère. Cultivée, raffinée, aimante. Une épouse et une mère dévouée, pilier d’une famille à laquelle elle se consacre au détriment de ses propres aspirations. N’a-t-elle pas abandonné une carrière prometteuse ? Elle se fond dans le décor, brushing impeccable, tenue irréprochable, sourire « de Joconde » – conforme au moule dans lequel elle se glisse ; lisse et sans saveur.

Et la femme, qui est-elle ?  L’écrit la livre, elle dont on guette le faux pas, elle qui plie, compose, gobe et digère. Elle qui affronte le scandale, malheureuse mais fière, qui colmate et adapte. La femme endure la tourmente qui les ravage. Leur couple, les enfants, tout souffre. On s’interroge alors sur l’amour, l’abnégation et les bénéfices d’un tel soutien. L’être se révèle complexe et ambigu, les conduites contrastées.

Ce roman flirte avec la réalité mêlant fiction et actualités. Les pistes sont brouillées ; on connait, reconnait sans vraiment s’y attarder puisque ne compte que la portée des actes, l’enjeu de la cabale. Devenir publique, à quoi s’expose-t-on ? A quel prix ? 

Marie est la femme de…, une femme cachée derrière la potiche, engluée dans les convenances et pétrie de loyauté. Mais si la campagne la lamine, peut-être est-ce enfin l’opportunité de renouer avec elle-même.

Un roman prenant qui ne se pose qu’une fois achevé.

Je vous invite à découvrir l’auteure de ce superbe roman ⇒ ICI ! Caroline Lunoir a en effet accepté de répondre à mes questions 🙂

3 réflexions au sujet de « Première Dame – Caroline Lunoir »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s