Roman Contemporain

Comme elle l’imagine – Stéphanie Dupays

comme elle l imagine

 

Comme elle l’imagine – Stéphanie Dupays

Editions Mercure de France – 7 Mars 2019

coeur 3

 

 

Je remercie les Editions Mercure de France pour cette lecture.

Résumé

« Laure avait des mots d’amour mais pas les preuves : Vincent n’évoquait jamais de date pour une prochaine rencontre. Et ce décalage entre les paroles et les actes la perturbait. Les messages maintenaient un lien entre eux, mais ils rendaient aussi la distance plus palpable et transformaient Vincent en une divinité inaccessible. »

Laure est tombée amoureuse de Vincent en discutant avec lui sur Facebook. Depuis des mois, ils échangent aussi des SMS à longueur de journée. Elle sait tout de lui, de ses goûts, de ses habitudes mais tout reste virtuel. Si Vincent tarde à lui répondre, l’imagination de Laure prend le pouvoir et remplit le vide, elle s’inquiète, s’agace, glisse de l’incertitude à l’obsession. Quand une rencontre réelle se profile, Laure est fébrile : est-ce le début d’une histoire d’amour ou bien une illusion qui se brise ?

Mon Avis

Laure a presque 40 ans. Bien ancrée dans la vie, maître de conférence à la fac, posée et discrète, elle est de cette génération partagée entre l’univers de la réalité et celui de la virtualité.  Elle n’a pas grandi avec les réseaux sociaux, mais s’est adaptée. Elle surfe sur le net, visite, espionne, poste et discute, comme tant d’autres, le vrai, le faux, cachée derrière l’écran.

Les photos de vacances côtoient les images des plats de restaurants, perdues entre les clichés des soirées, les selfies et les citations en tout genre.  On se croise et on échange.  On s’apprivoise. On se connait sans jamais vraiment se connaitre, juste l’indispensable, et encore enjolivé. Importance du paraître – Narcisse … Narcisse, quand tu nous tiens !! – course aux Like pour exister, se rassurer, besoin irrépressible et addictif.

Alors, qu’en est-il de l’amour ?

Stéphanie Dupays l’imagine. L’amour virtuel qui s’invite dans la réalité, les choses omises, les messages choisis, l’illusion de savoir mais de ne rien connaitre. Le fantasme. L’idée d’affinités faussée par le filtre de l’écran. L’attente. La chute.

Le récit interroge sur la quête actuelle du bonheur, sur le désir et ses espoirs, sur l’importance de l’image et la réalité, sur les artifices et le mensonge et aborde en filigrane la complexité et les effets pervers des réseaux lorsque le réel s’avère différent ou lorsque l’on ne distingue plus le vrai du faux, totalement berné par les apparences affichées.

Dans ce nouvel univers, l’auteure décortique habilement le lien amoureux et nous mène pas à pas vers l’inévitable conclusion.

Un roman intéressant qui se lit facilement et offre un très agréable moment.

Remarque : Ce livre fait écho avec le film « Celle que vous croyez » (2019) de Safy Nebbou avec Juliette Binoche tiré du livre de Camille Laurens que je viens de voir au cinéma – un très beau film.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s