Nouveaux Auteurs·Roman Contemporain

Sous le soleil de mes cheveux blonds – Agathe Ruga

sous le soleil

 

Sous le Soleil de mes cheveux blonds – Agathe Ruga

Editions Stock / Arpège – 27 Février 2019

coeur 4

 

 

 

Je remercie les Editions Stock, Caroline Laurent et Agathe pour cette lecture.

Résumé

L’une est blonde, secrète et bourgeoise. Au lycée, on la surnomme Brigitte. L’autre, extravertie et instable, répond au nom de Brune. Toutes deux sont encore des jeunes filles pleines d’avenir. Ensemble, elles se le promettent, elles pourront tout vivre. Traversant les années folles de la jeunesse, elles découvrent la joie d’aimer, de danser, de rire et de boire jusqu’au petit matin en rêvant à leurs destins de femmes. Mais un étrange jour d’été, tout s’arrête brusquement. Sans donner aucune explication, Brigitte rompt leur amitié et disparaît.
Les années passent mais n’effacent pas la douleur de l’absence. Lorsque Brune tombe enceinte, le moment est venu de comprendre ce qui s’est joué entre elles, ce qui les a unies puis séparées. D’autant que Brigitte, dont elle n’avait plus la moindre nouvelle, revient la hanter : dans ses rêves, elle aussi attend un enfant… Avec brio, Agathe Ruga explore une tranche de vie aussi enivrante que violente, celle des premières fois, de l’éveil de la féminité, du passage à l’âge adulte et des désillusions, jusqu’à la délivrance.

Mon Avis

Lorsque Agathe m’a confiée son manuscrit aux lendemains de la première soirée de remise du prix des blogueurs littéraires, j’étais enthousiaste, mais aussi fébrile. Lire l’écrit d’une amie n’est pas facile, voire compliqué puisqu’il fallait ensuite lui partager mon ressenti. Je pensais le risque de fâcherie ou de blessure minime au vu de sa jolie plume, mais je restais tendue.

J’ai attaqué le livre dans le train qui me ramenait de Paris … et ne l’ai plus lâché. Cette histoire, c’était bien sûr l’histoire d’une amitié manquée, mais surtout c’était Agathe. Une fille, une femme, une étudiante, une amoureuse, une amie, une presque mère, une mère. Les mots se sont associés, là, comme ils devaient être, entraînant la lectrice que j’étais dans les rues de Nancy, avec elle. Ce livre devait être absolument publié et lu.

Voilà. Il l’est. Publié et lu par de nombreux lecteurs. Encensé, commenté, critiqué, partagé. Sa couverture est belle. J’aime moins le titre. Et il est dans mes mains. J’hésite. Je ne sais pas si je souhaite lire la version définitive. Par peur sans doute de ne pas retrouver sa spontanéité, de le savoir transformé, arrangé, travaillé. Je le pose. Je lis les critiques des nombreux blogueurs, les lettres de certaines, vois les photos, les articles. Je le reprends, le repose. Je ne peux pas.

Et puis … je me lance.

Ce livre est toujours celui d’Agathe. Il est et reste celui d’une génération, celui d’une femme de son temps. Une femme qui assume, qui vit, qui aime. Un roman moderne à l’écriture vive et percutante. L’écrit des blessures, des failles, des doutes et celui des victoires.

Un livre sincère et lumineux.

Pour poursuivre, je vous invite à découvrir Agathe que j’avais interviewée en tant que blogueuse  ⇒  ICI 

2 réflexions au sujet de « Sous le soleil de mes cheveux blonds – Agathe Ruga »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s