Roman Contemporain

Les 7 premiers jours – Agathe Colombier Hochberg

les 7 premiers jours

 

Les 7 Premiers Jours – Agathe Colombier Hochberg

Editions Belfond – 2 Mai 2019

coeur 3

 

 

Je remercie les Editions Belfond pour cette lecture

Résumé

Un dialogue silencieux entre un homme et une femme, les sept premiers jours après leur rupture. Le train pour Paris entre en gare. Voiture 7, places 24 et 26. Elle monte pour rejoindre leurs sièges sans un regard pour lui. Le train démarre, elle est assise, sa place à lui reste vide. Où est-il ? Agacement, incompréhension, doute… Le fossé se creuse au fil des kilomètres qui les séparent et du silence qui s’installe. Elle : Il y a quelque chose d’irréel à être ici sans lui. Sur ce trajet. Les gens en face me fixent, j’ai l’impression qu’ils me jugent. Moins que sa place vide à côté de moi. Lui : Un quart d’heure plus tôt, ce train était le nôtre. Je l’ai regardé s’éloigner, quitter la ville comme tu quittais mon existence, sans un mot d’explication. Que s’est-il passé sur le quai pour qu’il comprenne soudain qu’il n’était plus question de la suivre ? Une conversation silencieuse se noue entre ceux qui ne savent plus comment se parler, durant sept jours où tout peut être sauvé, où tout peut être enterré. Un roman vrai et subtil sur l’impossible communication entre deux êtres, qui fait de nous les témoins de l’intimité de chaque personnage, à un moment où tout bascule et où chacun se met à nu.

Mon Avis

Et si rien ne se déroulait comme prévu ? Un accroc. Changement de direction. Gabriel n’est pas monté dans le train. Elle attend. En vain.

Chacun s’interroge – colère, résignation, doutes ; les émotions s’emballent. L’acquis se délite. Le film se rembobine. Leur couple, leur vie. L’espoir et les attentes. Les déceptions. L’un après l’autre, ils racontent collant à la réalité l’ensemble des non-dits. Ils ont accepté – pire, laisser faire.

Il part en Grèce, elle revoit son amant. La séparation ouvre alors sur le sens que l’on donne à la vie.

Le rythme de ce roman est lent comme les pensées qui cheminent. Choral, il offre le point de vue des deux personnages creusant l’impact des silences. C’est beau, tendre, dérangeant, perturbant. Eux qui s’aimaient, se parlaient, se comprenaient, comment sont-ils parvenus à ce détachement ?

L’auteure, de sa plume fluide et gracieuse, aborde l’amour et le couple, la routine, les non-dits. Son roman se lit comme un temps qui s’étire.

A découvrir.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les 7 premiers jours – Agathe Colombier Hochberg »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s