Jeunesse

L’éblouissante lumière des deux Etoiles Rouges -Davide Morosinotto

l'eblouissante lumière

L’Éblouissante Lumière des deux Etoiles Rouges – Davide Morosinotto

Trad. de l’italien par Marc Lesage
Editions l’Ecole des Loisirs – 10 Avril 2019
Coll. Médium – 506 pages
Tranche d’âge : 11-13 ans

Coup de coeur

 

Je remercie les Editions de l’Ecole des Loisirs pour cette lecture.

Résumé

1941. Hitler décide d’envahir l’Union soviétique. Dans la précipitation, on organise l’évacuation vers l’arrière de milliers d’enfants. Viktor et Nadia sont parmi eux. Mais, pour la première fois de leur vie, les voilà séparés. Viktor est envoyé dans un kolkhoze à Kazan, pendant que Nadia se retrouve bloquée à proximité du front des combats. Désormais, Viktor n’a plus qu’une idée en tête : traverser le pays dévasté par la guerre, les bombardements et la faim, pour retrouver sa sœur. Et pour cela, il doit être prêt à tout. Car, dans un pays en guerre, nécessité fait loi.

L’Avis de Fantine, 12 ans

J’ai choisi ce livre sans vraiment être motivée parce que je ne savais pas à quoi m’attendre. La couverture est belle, mais le sujet sur la guerre ne me plaisait pas trop.

Comme j’ai bien fait de le lire ! J’ai adoré l’histoire et la façon dont c’est écrit. C’est comme un journal avec deux histoires qui se passent en même temps avec des personnages différents. L’une est l’histoire de Nadia, l’autre est celle de Viktor.

Le récit raconte la vie d’un frère et d’une sœur au temps de la deuxième guerre mondiale en Russie. La nourriture est très réduite et les enfants doivent s’enfuir des villes pour survivre. Ils prennent le train pour partir et malheureusement, ils se retrouvent parfois séparés. C’est le cas de Viktor et Nadia. Viktor va alors tout faire pour retrouver sa sœur. Son aventure est passionnante, mais triste car comme c’est la guerre, et que c’est l’hiver, il perd des amis.

J’ai vraiment été captivée du début à la fin et même s’il y a 506 pages, ce livre ne se lâche pas. J’ai appris de nouvelles choses sur l’Union Soviétique (je ne savais pas que c’était la Russie) et sur la guerre.

C’est un coup de cœur !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s