Roman Contemporain·Roman historique

Le cœur battant du monde – Sébastien Spitzer

Le coeur battant du monde


Le cœur battant du monde – Sébastien Spitzer

Editions Albin Michel – 21 Août 2019

coeur 5

 

 


Je remercie les Editions Albin Michel pour cette lecture

Résumé

Dans les années 1860, Londres, le cœur de l’empire le plus puissant du monde, se gave en avalant les faibles. Ses rues sentent la misère, l’insurrection et l’opium.
Dans les faubourgs de la ville, un bâtard est recueilli par Charlotte, une Irlandaise qui a fui la famine. Par amour pour lui, elle va voler, mentir, se prostituer sans jamais révéler le mystère de sa naissance.
L’enfant illégitime est le fils caché d’un homme célèbre que poursuivent toutes les polices d’Europe. Il s’appelle Freddy et son père est Karl Marx. Alors que Marx se contente de théoriser la Révolution dans les livres, Freddy prend les armes avec les opprimés d’Irlande.

Mon Avis

Sébastien Spitzer a le chic pour nous faire découvrir ce que l’on ignorait. Après avoir partagé la vie de Magda Goebbels dans son excellent premier roman « Ces rêves qu’on piétine », il nous invite cette fois-ci à rencontrer le fils caché de Karl Marx au cœur de l’Angleterre victorienne.

Londres, Manchester, XIXème siècle, la pauvreté se heurte à l’indifférence de l’opulence. Elle souffre et trime, se nourrit de misère, gronde. Les travailleurs s’épuisent quand les riches se gavent, toujours davantage, encore et encore, pour si peu, même pas de quoi se nourrir, tout juste se vêtir. Charlotte est de ces femmes que l’argent ignore. Elle s’éreinte et se vend pour leur subsistance, à elle et lui, cet enfant qu’on lui a confié, ce garçon dont on tait l’identité du géniteur.

Le récit est d’une grande richesse. Précis. Fouillé. Habilement détaillé. Les rues, les odeurs, l’atmosphère des docks ou des usines nous enveloppent. La tension se fait palpable, les émotions submergent. La plume est si vive et passionnée. L’ambiguïté d’Engels agace, l’égoïsme de Marx révolte ; on les côtoie au cœur de l’agitation d’une Angleterre frappée par la crise du coton, victime de cette Amérique rompue par la guerre de Sécession. Les ouvriers s’insurgent. La répression les lamine. Certains fuient comme Freddy, l’enfant devenu adulte, pour rejoindre en Irlande la lutte des opprimés.

Quel texte ! Aussi passionnant qu’enrichissant !

Un roman magnifique.

Pour poursuivre, je vous invite à découvrir Sébastien Spitzer dans une interview qu’il m’a accordée lors de sa venue aux Livres dans la Boucle 2019 ⇒ ICI 

 

Publicités

5 réflexions au sujet de « Le cœur battant du monde – Sébastien Spitzer »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s