Roman Contemporain

Jolis Jolis Monstres – Julien Dufresne-Lamy

joli joli monstre

 

Jolis Jolis Monstres – Julien Dufresne-Lamy

Editions Belfond – 22 Août 2019

coeur 5

 

 

 

Je remercie les Editions Belfond et Julien Dufresne-Lamy pour cette lecture.

Résumé

Certains disent qu’on est des monstres, des fous à électrocuter.
Nous sommes des centaures, des licornes, des chimères à tête de femme.
Les plus jolis monstres du monde.

Au début des années sida, James est l’une des plus belles drag-queens de New York. La légende des bals, la reine des cabarets, l’amie fidèle des club kids et des stars underground. Quand trente ans plus tard il devient le mentor de Victor, un jeune père de famille à l’humour corrosif, James comprend que le monde et les mentalités ont changé.

Sur trois décennies, Jolis jolis monstres aborde avec finesse et fantaisie la culture drag, le voguing et la scène ballroom dans un grand théâtre du genre et de l’identité. Au cœur d’une Amérique toujours plus fermée et idéologique, ce roman tendre mais bruyant est une ode à la beauté, à la fête et à la différence. Une prise de parole essentielle.

Mon Avis

On s’assoit, on se pause, le monde s’ouvre à nous, underground, les âmes à nu. Elles sont déesses, stars des cabarets, maquillées, apprêtées, si belles. Angie, Prudence, Dorian, Lady Bunny… les autres aussi, des monstres, magnifiques, exaltées, fières et courageuses.

New-York, années 80 aux années 2000, le monde change, les drags demeurent.

C’est un uppercut, bing ! On erre dans les lieux mythiques aux côtés de Madonna ou Bowie, au cœur de la nuit, les bals et les movies. Le récit est archi précis, recherché, documenté, on y est. C’est une immersion totale. Un rêve éveillé. Un enrichissement.

Julien Dufresne-Lamy est l’auteur qu’il faut lire ! Sa plume a déjà fait ses preuves lors de ses précédents romans – qualité linguistique, tension narrative, du texte, de la substance, des émotions. La bombe ! On y retourne. Aucun risque, il transporte.

Laissons-nous guider par le récit de James, l’histoire de Victor, des bas quartiers aux paillettes, entre solidarité et rivalité, beauté et extravagances. La violence est à chaque porte – les gangs, les homophobes, le SIDA. Alors comment vivre sa différence ?

Cet écrit est une ode à la diversité, à la richesse humaine, à l’amour, la tolérance. Un magnifique hommage.

Pour poursuivre, je vous invite à lire l’interview que j’avais faite de Julien Dufresne-Lamy lors de son précédent roman  ICI 

7 réflexions au sujet de « Jolis Jolis Monstres – Julien Dufresne-Lamy »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s