Bandes Dessinées

Graines de Bandits – Yvon Roy

graines de bandits

 

Graines de Bandits – Yvon Roy

Editions Rue de Sèvres – 28 Août 2019

Roman graphique – 192 pages – Tout Public

coeur 3

 

 

Je remercie les Editions Rue de Sèvres pour cette lecture.

Résumé

Après Les Petites victoires, dans lequel l’auteur racontait avec force son quotidien de père d’un enfant autiste, Yvon Roy évoque avec toujours autant de finesse son enfance douloureuse. Touchant.

Nous sommes en Amérique et le calendrier affiche 1973. Par ici, la modernité vient tout juste d’arriver. Pourtant, il suffit de s’éloigner de la ville de quelques centaines de kilomètres pour reculer de plusieurs décennies. Tout est contraste, tout est neuf ou inexploré, tout semble possible. C’est dans ce contexte que deux jeunes parents quittent la ville avec leurs deux fils pour s’installer en campagne dans le but avoué de fuir la modernité. Cependant, rien ne se passe comme prévu et le climat familial se détériore rapidement. La seule option pour les deux frères est de fuir. Fuir chaque jour les violences parentales vers les champs et les bois, pour s’inventer une autre existence. Dans ce petit village perdu, à force d’aventures, de mauvais coups et d’amours d’été c’est toute la vie qui leur sera révélée.

Mon Avis

Comment échapper à un redoutable quotidien ?

graines de bandits2

Le monde est à conquérir, vaste et accueillant, des étendues sauvages, des rêves à construire. Les deux garçons s’évadent pour fuir la routine – ces coups, ces cris, cette vie qui les écrase. L’un imagine, l’autre réalise, ils avancent brisant leur peine et leur colère. Ils ont l’énergie de l’enfance.

Yvon Roy dessine une tranche de vie, gris, noir, blanc comme des souvenirs. L’ensemble est vif et enjoué malgré l’envers du décor dont on mesure la gravité. Le trait est précis, le détail efficace. L’espace saisit. Les sentiments empoignent.

Cet album est foncièrement émouvant d’autant plus qu’on sait qu’il est autobiographique. Nul pathos, nul jugement. Juste un épisode habilement partagé.

Un beau roman graphique.

graines de bandits 2'

L’Avis de Fantine, 12 ans

J’ai bien aimé cette bande dessinée. Les deux garçons sont attachants surtout lorsque le blond, le plus en colère, rencontre une fille. J’ai trouvé triste ce qu’il se passe chez eux et je comprends qu’ils préfèrent s’évader dehors. Surtout qu’ils ne vont pas à l’école.

J’ai beaucoup aimé les dessins. Ils sont très réalistes.

 

Une réflexion au sujet de « Graines de Bandits – Yvon Roy »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s