Bandes Dessinées

Le travail m’a tué – G.Mardon / H.Prolongeau / A.Delalande

Le travail m a tué

Le travail m’a tué – G.Mardon / H.Prolongeau / A.Delalande

Editions FuturopOlis – 5 Juin 2019

Roman Graphique – Ado / Adultes – 120 pages

Coup de coeur

 

 

Résumé

Jeune ingénieur, Carlos Pérez se fait embaucher en 1988 par une grande marque automobile. Son rêve d’enfant se réalise. Il monte peu à peu les échelons, se marie, attend un premier enfant…
Sa vie se complique dès lors que la société emménage dans un nouveau lieu, à l’opposé de la banlieue où il vient d’emménager. Une nouvelle génération de cadres arrive avec la nouvelle direction et la machine à broyer se met en marche. On l’envoie suivre le travail d’une usine en Argentine, pour mieux confier la suite de sa mission à un autre cadre. Lui, devra aller en Roumanie, abandonnant provisoirement femme et enfants. Les réunions inutiles se chevauchent, sa hiérarchie devient humiliante, inhumaine.
À bout, harcelé moralement, Carlos va commettre l’irréparable

Mon Avis

Carlos est heureux d’obtenir le travail de ses rêves. Il a trimé pour y parvenir et, fier s’investit pour cette entreprise automobile. Les heures ne se comptent pas et même si la société opte pour un open space dans de nouveaux locaux, il assure. Encore et encore. Toujours plus. Toujours mieux. Les jours, les nuits, les week-ends. Les cadres le pressent, le compriment, l’essorent.

Ce roman est celui de la perte de soi.

le travail m a tué 1

L’histoire d’une victime du travail. L’histoire d’un cercle vicieux dans lequel l’homme s’effondre. Vrai. Malheureusement si vrai. Jusqu’à l’irrémédiable.

Je suis totalement fan du graphisme de Grégory Mardon. J’avais eu un énorme coup de cœur pour son précédent roman graphique « Prends soin de toi » dans lequel il racontait une rupture amoureuse. Celui-ci offre les mêmes qualités : des traits perlés, un jeu de couleur éloquent, des planches criantes de réalisme sur un scénario actuel.

le travail m a tué 2

Ce roman est un coup de cœur. Un récit fort sur le mal-être au travail. Indispensable.

2 réflexions au sujet de « Le travail m’a tué – G.Mardon / H.Prolongeau / A.Delalande »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s