Roman Contemporain

De Pierre et d’Os – Bérengère Cournut

de pierre et d os


De Pierre et d’Os – Bérengère Cournut

Editions Le Tripode – 29 Août 2019

Prix du Roman Fnac 2019

coeur 5

 

 

 

Résumé

« Les Inuit sont un peuple de chasseurs nomades se déployant dans l’Arctique depuis un millier d’années. Jusqu’à très récemment, ils n’avaient d’autres ressources à leur survie que les animaux qu’ils chassaient, les pierres laissées libres par la terre gelée, les plantes et les baies poussant au soleil de minuit. Ils partagent leur territoire immense avec nombre d’animaux plus ou moins migrateurs, mais aussi avec les esprits et les éléments. L’eau sous toutes ses formes est leur univers constant, le vent entre dans leurs oreilles et ressort de leurs gorges en souffles rauques. Pour toutes les occasions, ils ont des chants, qu’accompagne parfois le battement des tambours chamaniques. » (note liminaire du roman)

Dans ce monde des confins, une nuit, une fracture de la banquise sépare une jeune femme inuit de sa famille. Uqsuralik se voit livrée à elle-même, plongée dans la pénombre et le froid polaire. Elle n’a d’autre solution pour survivre que d’avancer, trouver un refuge. Commence ainsi pour elle, dans des conditions extrêmes, le chemin d’une quête qui, au-delà des vastitudes de l’espace arctique, va lui révéler son monde intérieur.

Mon Avis

Aux confins du monde, dans le grand Nord, où la nuit s’allonge et la banquise s’étire, là où le froid déchire les lèvres et craque les os, dans ce monde blanc et hostile, où la nature tue et nourrit, là où tout se fige et tout remue, les corps, les âmes, hommes ou animaux, vents et esprits, où les traditions imprègnent le quotidien, Uqsuralik, jeune femme forte et intrépide, femme de tête, égale des hommes, chasseuse et chamane, brave et sage, s’initie à la vie.

Ce roman est sa quête, entre ciel et mer, terre et souffle. Une vie – de son isolement lors de la fracture de la banquise – à sa survie. Une quête initiatique de l’amour, du corps, de la vie, des ancêtres dont la présence perdure, de l’âme des animaux, des chants et des poèmes, à la rencontre des autres, des croyances et des vérités. Uqsuralik sera femme, mère et aïeule – pierre et os.

Ce récit est une ode au courage, à la féminité et à la vie. Bérengère Cournut nous transporte. Nous retourne. Nous émeut. Elle nous initie à un monde différent d’une plume absolument merveilleuse. Poétique et chantante. Envoûtante. Le froid nous saisit, le vent nous glace, la faim nous tiraille. Uqsuralik chuchote à nos oreilles.

Ce livre a reçu le prix Fnac 2019. Un prix de lecteurs. Ce livre est un bijou, chaud et précieux. Incontournable. Une richesse littéraire. Une richesse humaine. Une richesse culturelle.

A lire. Incontestablement !

Je vous invite à découvrir Bérengère Cournut dans une interview qu’elle m’a accordée lors de sa venue aux Livres dans la Boucle 2019 ICI 

 

7 réflexions au sujet de « De Pierre et d’Os – Bérengère Cournut »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s