Roman Contemporain

Une Joie Féroce – Sorj Chalandon

une joie feroce

 

Une joie Féroce – Sorj Chalandon

Editions Grasset – 14 Août 2019

Coeur 2

 

 

 

Je remercie les Editions Grasset pour cette lecture.

Résumé

Jeanne est une femme formidable. Tout le monde l’aime, Jeanne.

Libraire, on l’apprécie parce qu’elle écoute et parle peu. Elle a peur de déranger la vie. Pudique, transparente, elle fait du bien aux autres sans rien exiger d’eux. A l’image de Matt, son mari, dont elle connaît chaque regard sans qu’il ne se soit jamais préoccupé du sien.
Jeanne bien élevée, polie par l’épreuve, qui demande pardon à tous et salue jusqu’aux réverbères. Jeanne, qui a passé ses jours à s’excuser est brusquement frappée par le mal. «  Il y a quelque chose  », lui a dit le médecin en découvrant ses examens médicaux. Quelque chose. Pauvre mot. Stupéfaction. Et autour d’elle, tout se fane. Son mari, les autres, sa vie d’avant. En guerre contre ce qui la ronge, elle va prendre les armes. Jamais elle ne s’en serait crue capable. Elle était résignée, la voilà résistante. Jeanne ne murmure plus, ne sourit plus en écoutant les autres. Elle se dresse, gueule, griffe, se bat comme une furie. Elle s’éprend de liberté. Elle découvre l’urgence de vivre, l’insoumission, l’illégalité, le bonheur interdit, une ivresse qu’elle ne soupçonnait pas.

Avec Brigitte la flamboyante, Assia l’écorchée et l’étrange Mélody, trois amies d’affliction, Jeanne la rebelle va détruire le pavillon des cancéreux et élever une joyeuse citadelle.

Mon avis

Ce nouveau roman de Sorj Chalandon fut une lecture sans émotion ; ni plaisir, ni déplaisir, des mots alignés sur un récit auquel je n’ai pas cru, un sujet éculé, des personnages lisses, des invraisemblances.

J’ai tourné les pages rapidement jusqu’au dernier chapitre puis refermé en l’oubliant déjà.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Une Joie Féroce – Sorj Chalandon »

  1. je l’ai moins apprécié que ses autres romans! il y a un déséquilibre entre les 2 parties. J’ai bien compris le message: on peut encore vivre et s’amuser, faire des folies après un cancer mais il y a une certaine toxicité dans leurs relations 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s