Roman Contemporain

Asta – Jon Kalman Stefansson

Asta


Ásta – Jón Kalman Stefánsson

Traduit de l’islandais par Eric Boury

Editions Grasset – 29 Août 2018
Editions Folio – 5 Septembre 2019

coeur 4

 

 

Je remercie les Editions Folio pour cette lecture.

Résumé

Reykjavik, au début des années 50. Sigvaldi et Helga décident de nommer leur deuxième fille Ásta, d’après une grande héroïne de la littérature islandaise. Un prénom signifiant – à une lettre près – amour en islandais qui ne peut que porter chance à leur fille… Des années plus tard, Sigvaldi tombe d’une échelle et se remémore toute son existence  : il n’a pas été un père à la hauteur, et la vie d’Ásta n’a pas tenu cette promesse de bonheur.

Jón Kalman Stefánsson enjambe les époques et les pays pour nous raconter l’urgence autant que l’impossibilité d’aimer. À travers l’histoire de Sigvaldi et d’Helga puis, une génération plus tard, celle d’Ásta et de Jósef, il nous offre un superbe roman, lyrique et charnel, sur des sentiments plus grands que nous, et des vies qui s’enlisent malgré notre inlassable quête du bonheur.

Mon Avis

Les souvenirs s’invitent, méli-mélo d’épisodes, à l’esprit de Sigvaldi agonisant sur le trottoir. Capricieux, imprévisibles, ils retracent l’existence, de l’un à l’autre, ici, ailleurs, liant les personnages, expliquant l’histoire. Ils se sont aimés, détestés, croisés, déchirés, mus par l’amour, toujours l’amour, un sentiment profond, animal ; paternel, maternel, filial ou passionnel. L’amour qui attache ou qui brise. Construit. Les époques se mélangent, le récit se fragmente. Entre les sentiments et le quotidien, s’écrit la vie, presque ordinaire et complexe, des regards qui s’effleurent, des peaux qui se touchent et des mots – les réparties parfois vives, les colères et les incompréhensions, les chemins qui se perdent.

La lecture est ardue et singulière, portée par le lyrisme d’une plume extrêmement poétique, à la fois troublante et déroutante. La narration de l’écrivain, les lettres d’Asta ou les souvenirs de Sigvaldi se relaient, parfois imbriqués, parfois non, rappelant finalement la place qu’occupe l’amour dans l’existence et le sens de la vie. Sa brièveté aussi.

Roman captivant, Asta est une bulle dans laquelle on s’évade.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Asta – Jon Kalman Stefansson »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s