Roman Contemporain

Agathe – Anne Cathrine Bomann

agathe

Agathe – Anne Cathrine Bomann

Editions La Peuplade – 29 Août 2019

Trad. du danois par Inès Jorgensen

coeur 4

 

 

Résumé

Soixante-douze ans passés, un demi-siècle de pratique et huit cents entretiens restants avant la fermeture de son cabinet : voilà ce qu’il subsiste du parcours d’un psychanalyste en fin de carrière. Or, l’arrivée imprévue d’une ultime patiente, Agathe Zimmermann, une Allemande à l’odeur de pomme, renverse tout. Fragile et transparente comme du verre, elle a perdu l’envie de vivre. Agathe, c’est l’histoire d’un petit miracle, la rencontre de deux êtres vides qui se remplissent à nouveau.

Anne Cathrine Bomann signe ici un roman intelligent et inattendu, décortiquant avec tendresse les angoisses humaines : être, devenir quelqu’un, désirer et vieillir. Serait-il possible de découvrir enfin de quoi on a vraiment peur ?

Mon Avis

Dès les premiers mots, l’atmosphère de ce roman m’a enveloppée et posée dans une trêve du quotidien. Un répit. Une lenteur qui entoure et rassure.

Agé de 72 ans, psychanalyste désabusé, las d’écouter ses patients dont la mesquinerie des petits tracas l’assomme, usé sans doute, le narrateur décompte les jours qui le mènent à sa proche retraite. Le temps s’écoule sur ses nombreuses habitudes, à la clinique auprès de sa secrétaire dévouée, chez lui dans la solitude de sa maison ; des heures qui s’égrènent lisses comme une eau plate, du matin au soir, sans but, sans espoir. Il vivote, corps invisible, moral en berne… jusqu’à la venue d’Agathe. L’un n’existe plus, l’autre n’a pas goût à l’existence.

Comment une rencontre peut-elle bouleverser des vies ?

Le thème pourrait paraître léger, tel un feel-good dont on connait l’issue, chacun sauvant l’autre, et hop, le livre se referme sans vraiment d’intérêt. Mais c’est tout autre chose. Ce roman est un regard tendre et infiniment délicat sur le fil de la vie, l’oubli de soi-même, la solitude, la vieillesse, la maladie et la mort, les souvenirs et le poids du passé. Pas de pathos dans ces pages bienveillantes, mais juste une subtile attention sur la condition humaine et la difficulté d’être heureux.

Un écrit intensément bon, à prescrire à tous.

 

Une réflexion au sujet de « Agathe – Anne Cathrine Bomann »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s