Roman Contemporain

Les Corps Conjugaux – Sophie de Baere

les corps conjugaux


Les Corps Conjugaux – Sophie de Baere

Editions JC Lattès – 22 Janvier 2020

coeur 5

 

 

 

Je remercie les Editions Lattès et Sophie de Baere pour cette lecture.

Résumé

Fille d’immigrés italiens, Alice Callandri consacre son enfance et son adolescence à prendre la pose pour des catalogues publicitaires et à défiler lors de concours de beauté. Mais, à dix-huit ans, elle part étudier à Paris. Elle y rencontre Jean. Ils s’aiment intensément, fondent une famille, se marient. Pourtant, quelques jours après la cérémonie, Alice disparaît. Les années passent mais pas les questions. Qu’est-elle devenue ? Pourquoi Alice a-t-elle abandonné son bonheur parfait, son immense amour, sa fille de dix ans ?

Portrait de femme bouleversant, histoire d’un amour fou, secrets d’une famille de province : ce texte fort et poétique questionne l’un des plus grands tabous et notre part d’humanité.

Mon Avis

L’amour les a saisis dans la forêt de Meudon, une course, un élan et voilà leurs bouches qui se trouvent, les mains qui se caressent. Les ans se dessinent. Ils seront ensemble. Comme une évidence. Ces deux-là s’emboitent, pile-poil, deux pièces complémentaires aux angles doux et aux tons fusionnels. Ils font rêver. Leur petite vie tranquille et cette enfant, née un jour de novembre, attendue et choyée – Charlotte aux cheveux clairs comme maman, au sourire à croquer et aux tendres étreintes.

Mais la vie s’enraye. Coup de patin brutal et fracassant. Une annonce. Un secret. Ce jour de mariage. Alice fuit, Jean demeure, Charlotte ne comprend plus. Et les jours s’étirent sur le malheur. L’inavouable. Le moche et le cruel.

Sophie de Baere m’avait charmée avec son premier roman « La Dérobée ». Elle m’envoute avec « Les Corps Conjugaux ». Cette plume ! Mais quelle plume !  Magnifique. Poétique. Des mots qui chantent et enveloppent, des tournures que je lis et relis, me disant que c’est si doux et caressant malgré la rudesse de l’histoire. Elle me dit l’amour et les sentiments, me raconte la vie et l’humanité, tisse et retisse. L’affect, l’Homme et les émotions. Alice me broie et me hérisse, m’impatiente et me soudoie. Charlotte me disloque. Jean me rompt. Je tourne les pages et gobe les mots, cet amour hors norme, cette âpreté. Je fonds.

Je reste sous le charme. Sophie de Baere est une personne que j’apprécie beaucoup, une femme de grande qualité et THE auteure. Incontestablement.

Comment ???? Vous ne l’avez pas encore lue !

Je vous invite à rencontrer Sophie de Baere dans l’interview qu’elle m’a accordée lors de la sortie de son premier roman  ⇒ ICI 

 

8 réflexions au sujet de « Les Corps Conjugaux – Sophie de Baere »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s