Auteurs·Rencontres

Rencontre – Eliette Abecassis

Rencontre Eliette Abecassis

Eliette Abecassis

Femme de lettres, réalisatrice et scénariste française, Eliette Abecassis est l’auteure de nombreux écrits. En janvier 2020 est paru son dernier roman « Nos rendez-vous » aux Editions Grasset.

Eliette Abecassis a accepté de répondre à mes questions.

AFDL : Bonjour Eliette, je vous remercie sincèrement d’avoir accepté de répondre à mes questions. Qui êtes- vous Eliette Abecassis ?

Eliette : J’aime bien pour me définir, cette phrase de Camus : il faut vivre et témoigner de vivre. Je fais de ma vie un roman.

AFDL : Écrire, qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Eliette : Une nécessité, une volonté de transmettre, une façon de vivre car c’est une manière d’organiser le chaos.

AFDL : Depuis quand écrivez-vous ?

Eliette : Depuis toujours, je dirais. Quand j’étais enfant, j’écrivais des poèmes.

AFDL : Quand trouvez-vous le temps d’écrire ?

Eliette : J’écris toute la journée, depuis que j’ai des enfants. Avant, j’écrivais la nuit.

AFDL : Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Eliette : Cela dépend des livres. Parfois c’est la vie, ma vie, parfois c’est des sujets historiques, parfois des discussions avec des amis.

AFDL : Comment est né votre roman ?

Eliette : J’avais envie de parler de sentiments, dans un monde qui devient de plus en plus dur. Je voulais raconter une histoire d’amour, tout simplement.

AFDL : Selon vous, le poids des conventions sociales conditionnent-elles nos rencontres ?

Eliette : Nos rencontres sont conditionnées par le poids de notre éducation, et aussi de ce qu’il faut dire ou ne pas dire, en effet. En écrivant ce roman, j’ai souvent pensé au poème de Rimbaud : « par délicatesse j’ai perdu ma vie ».

AFDL : Vincent et Amélie n’osent pas – se dire, avouer, prendre le risque … pourquoi ?

Eliette : A chaque fois, c’est une autre raison. Quand ils sont jeunes, ils sont timides et complexés, puis il est marié, puis elle attend un enfant.. Ce n’est jamais le bon moment !  Je crois que le Kaïros, le moment opportun, est très important dans la vie amoureuse aussi.

AFDL : Avez-vous un petit rituel d’écriture ?

Eliette : J’écris souvent couchée à plat ventre sur mon lit.

AFDL : Avez-vous de nouveaux projets d’écriture ?

Eliette : Oui j’ai toujours un projet d’écriture ! J’ai mille livres dans la tête.

AFDL : Quelles seront vos trois prochaines lectures ?

Eliette : « Le dernier procès de Franz Kafka », de Benjamin Balint, « Briser en nous la mer gelée » d’Erik Orsenna, « Morceaux cassés d’une chose » de Oscar Coop-phane.

AFDL : Quels sont vos trois derniers livres « Coup de Cœur » ?

Eliette : « Jésus avant le Christ »,  d’Armand Abécassis, le livre que mon père vient de publier, qui est une formidable découverte de Jésus.  « Trancher », d’Amélie Cordonnier, sur les mots qui brisent, « Un certain Monsieur Pikielny » de François-Henri Désérable.

AFDL : Un dernier mot ?

Eliette : Dans une époque où l’amour et les sentiments sont entrés dans le marché, j’ai voulu décrire une relation qui n’existe que dans les non-dits et le pas encore, une passion tout en silence.

2 réflexions au sujet de « Rencontre – Eliette Abecassis »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s