Roman Contemporain

Les Inconsolés – Minh Tran Huy

les inconsolés

 

Les Inconsolés – Minh Tran Huy

Editions Actes Sud – 8 Janvier 2020

coeur 3

 

 

 

Je remercie les Editions Actes Sud pour cette lecture.

Résumé

Entre Lise et Louis, la rencontre produit des étincelles dignes des romans et des films que la jeune fille, rétive aux renoncements de l’âge adulte, confond parfois avec la vie. Leur histoire – le premier amour – se déroule tel un conte. Mais comme dans un conte, elle est rapidement minée par la petite musique de l’enfance mal aimée, le refrain des rapprochements impossibles, des différences infranchissables. Et bientôt la nuit des malédictions envahit le rose des rêveries romantiques.
Nimbé d’un mystère qui de page en page s’épaissit, Les Inconsolés est une histoire de fantômes et de vengeance, où l’on retrouve le talent délicat et têtu de Minh Tran Huy pour la navigation de l’eau qui dort – dont chacun sait qu’il faudrait s’en méfier.
Il y a l’élan vers l’amour fou, l’irrésistible faim d’aimer – et d’être aimé, enfin -, les blessures de l’enfance, le poids des origines et les émerveillements de la jeunesse. Il y a aussi cette manière toute personnelle, à la fois sincère et ironique, de pousser les clichés jusqu’à leur paroxysme, jusqu’à en extraire toute la vérité, en révéler le tranchant, les dangers.
Entre thriller romantique et conte de fées cruel, ligotant l’une à l’autre naïveté et lucidité, le nouveau roman de l’auteur de La Double Vie d’Anna Song nous livre aux vénéneux tentacules du malentendu.

Mon Avis

Les contes aux princesses idéales, aux princes plus charmants qu’ordinaires, truffés d’amour et de bons sentiments – un monde parfait où l’on se marie et l’on fait des enfants, amoureux et conciliants : ça berce, ça console, ça rassure. Lise et Louis s’y collent. Le coup de foudre, l’amour fou, l’oubli des différences sociales, on gomme, on adapte – puisqu’on s’aime tout sera absolument parfait.

Si seulement. Si. Si. Si. Avec des si. Des Si qui s’étiolent, des Si qui s’effacent. Louis n’est pas si parfait, Lise se mine, leurs disputes, leurs violences, la vie qui les rattrape. Une réalité.

Et si les contes mentaient ?

Minh Tran Huy distille la fable agrémentée des stigmates de l’enfance – chacun son histoire, chacun ses travers, dans un monde plus réel qu’illusoire et pourtant fantasmagorique. On s’y noie, pris par le récit de l’amour : la rencontre, le château, la marâtre et la marraine sous les traits d’une grand-mère, le père discret, la sœur jalouse ; de parfaits ingrédients et l’on adhère.

Laissez-vous emporter par cette fable moderne odieuse et décapante, ce récit d’amour passionnel jusque dans l’inacceptable ; l’auteure vous perd, vous retourne et vous assomme, habile et rusée, d’une plume impeccable, elle vous entraîne jusqu’au dénouement final, point de départ, point d’arrivée de ces centaines de pages dont on devine l’épreuve.

Cette lecture est totalement addictive, jolie et détestable.
Incontournable.

Une réflexion au sujet de « Les Inconsolés – Minh Tran Huy »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s