Roman Contemporain

Trop beau -Emmanuelle Heidsieck

trop beau

 

Trop beau – Emmanuelle Heidsieck

Editions du faubourg – 16 Janvier 2020

coeur 3

 

 

 

Je remercie les Editions du Faubourg pour cette lecture.

Résumé

Cette histoire pourrait être intitulée Les Malheurs de Marco Bueli. Qu’on se rende compte : trois licenciements à 36 ans quand on est issu d’une grande école d’ingénieur ! Il faut dire qu’il a tout pour agacer, faire des envieux, car cet homme est beau, très beau. Mais il est fatigué de faire des sourires, de séduire malgré lui et de finir par se faire avoir. Marco a décidé de se défendre et d’aller en justice pour discrimination liée à l’apparence physique. Après tout, les Américains ont montré la voie et la législation française le permet. Croyez-le, sa beauté ne l’a pas aidé dans sa carrière, il a souffert. A travers le personnage du sublime Marco Bueli et de sa détermination à obtenir réparation, ce roman dépeint ironiquement les excès d’une politique de lutte contre les discriminations qui permet, aujourd’hui, à tout un chacun de se considérer comme victime, légitime à se plaindre. Dans la continuité de ses précédents romans, Emmanuelle Heidsieck pointe ici avec acuité le démantèlement du modèle social français face à la montée de l’individualisme. La concurrence des plaintes entre les discriminés de tous ordres n’annonce-t-elle pas la dislocation de la société ?

Mon Avis

Gros, moches, petits, de telle ou telle religion, de telle couleur de peau, de culture, de milieu, de sexe, l’apparence et le reste, on se regarde, on se compare, on se juge ; mieux payé, mieux considéré, mieux respecté, l’autre bénéficie-t-il de passe-droits liés à son physique ou son expérience ? Et si ce que l’on obtenait ou l’on n’obtenait pas ne tenait qu’à notre image ?

Marco Bueli est diablement beau. Trop, lui semble-t-il puisque sa vie ne tourne qu’autour de cette beauté bien lourde à porter : les femmes succombent – pour lui-même ou sa plastique ?, les postes s’ouvrent à lui sans que ses compétences soient éprouvées le mettant en difficulté jusqu’au licenciement. Il est pris pour un sot – évidemment beauté et intelligence ne sont pas compatibles. Le quotidien n’est pas celui qu’il pourrait espérer et c’est tout bonnement normal d’affirmer être victime de préjudices et réclamer réparation.

Du groupe de paroles où les discriminés s’expriment à la plaidoirie au tribunal, Emmanuelle Heidsiek décortique la notion de discrimination et le poids de l’attente sociale. Quelle part de responsabilité de chacun se heurte à la véritable exclusion ? Peut-on dissimuler ses défauts ou manquements, ses incompétences, ses limites … derrière un physique, qu’il soit beau ou laid ? L’auteure à travers ce texte interroge sur les plaintes de chacun et les dérives d’un monde où l’individualisme prime. Une société où l’on cherche des excuses, des motifs, des raisons sans vouloir remettre en question ses propres certitudes ou soi-même.

Un roman piquant.

Une réflexion au sujet de « Trop beau -Emmanuelle Heidsieck »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s