Roman Contemporain

Quand je te frappe -Meena Kandasamy

quand je te frappe

 

Quand je te frappe – Meena Kandasamy

Editions Actes Sud – 4 Mars 2020

Trad. de l’Anglais (Inde) par M.Bellehigue

coeur 4

 

 

Je remercie les Editions Actes Sud pour cette lecture.

Résumé

Au sortir d’une relation secrète avec un homme politique, une jeune écrivaine épouse un brillant universitaire qui milite contre toutes les oppressions. À peine le mariage célébré, le « mari-camarade » l’emprisonne dans un terrible huis clos régi par la violence. Sous prétexte de la libérer, il l’enferme et s’emploie à l’anéantir.

Un récit de survie étonnamment lumineux qui apporte un éclairage singulier sur les violences faites aux femmes, en Inde et dans le monde. L’auteur met au jour, dans ce texte à la fois très intime et très littéraire, le véritable mécanisme de défense que constitue le rapport à la fiction.

Mon Avis

Quand il la frappe, la viole, l’insulte, son corps se brise, l’esprit s’échappe. Elle n’a pas d’aide, seule dans ce logement éloigné des siens face à cet homme qu’elle a pris pour le Grand Amour. D’amour, il n’en est pas question. Plus. Jamais. Le sujet est l’abus et la force. L’indicible et l’abjection. La survie. Le courage nécessaire pour ne pas rompre, ne pas sombrer, ne pas mourir. La vie par l’écriture – ces textes qu’elle rédige puis efface, gardés en mémoire, maîtrisés – des lettres, des poèmes. Une force quand l’âme vacille et le doute empoisonne.

Ce roman – récit biographique – ne relate pas les faits telle une situation qu’on expose ; il est davantage. Il est un texte intime sur ce qui raccroche à l’envie. Une bataille. Un regain d’énergie. Une ressource intérieure. Il partage le refus d’une résignation malgré la peur.

Elle l’a quitté, à peine quelques mois après leur mariage – des mois trop longs, bravant la honte liée à la culture Tamoul et la réprobation de ses parents, des amis, courageuse et déterminée.

Cet écrit est une immersion dans l’Inde traditionaliste – un monde où les filles sont sacrifiées, battues, tuées impunément. L’auteure, par son témoignage d’une grande pudeur, nous sensibilise à la cause de ces femmes victimes d’une culture patriarcale et «castique » contre laquelle elle lutte.

Ce livre est à lire.

6 réflexions au sujet de « Quand je te frappe -Meena Kandasamy »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s