Bandes Dessinées

Blanc autour – W.Lupano/S.Fert

Blanc autour – W.Lupano /S.Fert

Editions Dargaud – 15 Janvier 2021
Roman graphique Ado/Adulte

Je remercie les Editions Dargaud pour cette lecture.

Résumé

1832, Canterbury. Dans cette petite ville du Connecticut, l’institutrice Prudence Crandall s’occupe d’une école pour filles. Un jour, elle accueille dans sa classe une jeune noire, Sarah. La population blanche locale voit immédiatement cette « exception » comme une menace. Même si l’esclavage n’est plus pratiqué dans la plupart des États du Nord, l’Amérique blanche reste hantée par le spectre de Nat Turner : un an plus tôt, en Virginie, cet esclave noir qui savait lire et écrire a pris la tête d’une révolte sanglante. Pour les habitants de Canterbury, instruction rime désormais avec insurrection. Ils menacent de retirer leurs filles de l’école si la jeune Sarah reste admise. Prudence Crandall les prend au mot et l’école devient la première école pour jeunes filles noires des États-Unis, trente ans avant l’abolition de l’esclavage.

La douceur du trait et des couleurs de Stéphane Fert sert à merveille ce scénario de Wilfrid Lupano (Les Vieux Fourneaux), qui s’est inspiré de faits réels pour raconter cette histoire de solidarité et de sororité du point de vue des élèves noires.

Mon Avis

Inspiré d’un fait réel, cet album enchante par la qualité de ses graphismes tout de pastel vêtus et par un scénario habile rappelant la difficulté d’être femme et noire. L’instruction fait peur devenant cause présumée de rébellion et d’opposition. Alors, autant ne pas laisser faire ! C’est face à cette bêtise crasse, face aux menaces, aux poursuites judiciaires et aux actions violentes que Miss Crandall doit lutter pour imposer son école pour jeunes filles noires. Courageuse, elle tient tête, accompagnée de son père et de ses vaillantes élèves, à une communauté belliqueuse jusqu’au dénouement final.

Lecture instructive, cette bande dessinée aborde un pan de l’histoire américaine avant le conflit civil qui mettra fin à l’esclavage. Elle évoque le racisme fortement ancré dans les mentalités, la peur et l’ignorance, même dans les Etats abolitionnistes.

Un superbe album.
Une très belle lecture.

5 réflexions au sujet de « Blanc autour – W.Lupano/S.Fert »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s