Nouveaux Auteurs·Roman Contemporain

Elle voudrait des étoiles, des étincelles et des papillons verts dans ses cheveux – Blandine Bergeret

Elle voudrait des étoiles, des étincelles et des papillons verts dans ses cheveux – Blandine Bergeret

Editions de l’Art bouquine – 3 Octobre 2020

Je remercie Blandine Bergeret pour cette lecture.

Résumé

Pour eux ou contre eux, j’ai abandonné le nid parce que j’étouffais de les décevoir, de ne pas coller à la parfaite, voire la plus-que-parfaite demoiselle, celle qu’ils avaient imaginée, projetée, ambitionnée. Un clone d’eux. Ils avaient en tête une voie toute tracée pour moi, celle d’une fille, puis d’une épouse et d’une mère discrète, rangée, dévouée. Celle que leur gendre avait espérée. Celle que je suis devenue. Au risque de m’oublier. A force d’acquiescer, j’ai cessé d’exister. J’ai tiré un trait sur ma vie. Prise en otage par des injonctions inconscientes. Amarrées au plus profond de mon âme.

Ma lecture

Le corps rompt, la volonté vacille brisée par la douleur. Alice a perdu le fil de son histoire qu’elle avait rendue lisse gommant les angles, fermant les yeux, pliant l’échine, elle mère parfaite oubliant ses désirs. Elle ne les porte plus ces enfants-dévoreurs, ce mari-mal-aimant, elle déraille, elle s’évade, elle part. La vie échappe à la norme.

Roman-journal où le quotidien s’écrit sur l’air que l’on reprend quand le souffle a manqué, sur l’envie de vivre et le besoin de survivre, sur les lendemains nouveaux, sur l’émoi que l’on écoute, que l’on saisit, que l’on intègre, sur le tempo de l’amour. Sur soi. Juste sur soi. Alice s’émancipe puis se (re)construit. 

Joli texte, jolis mots parfois collés comme une liste, un poème ou une idée liée à une autre, cet écrit mêle humour et émotion, dérision et sensibilité. Il est celui du renouveau, de l’habitude qu’il faut rompre pour mieux vivre, du chagrin à panser, des heures à soi. Il est un portrait de femme tout en finesse – un portrait des femmes que nous sommes ou que nous pouvons être : à la fois mère, épouse, secrétaire, infirmière, mécanicienne, gouvernante … jusqu’à la rupture.

Une lecture fine et pétillante.

4 réflexions au sujet de « Elle voudrait des étoiles, des étincelles et des papillons verts dans ses cheveux – Blandine Bergeret »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s