Non classé

Seule en sa demeure – Cécile Coulon

Seule en sa demeure – Cécile Coulon

Editions de l’Iconoclaste – 19 Août 2021

Je remercie les Editions de l’Iconoclaste pour cette lecture.

Résumé

« Le domaine Marchère lui apparaîtrait comme un paysage après la brume. Jamais elle n’aurait vu un lieu pareil, jamais elle n’aurait pensé y vivre. »

 C’est un mariage arrangé comme il en existait tant au XIXe siècle. À dix-huit ans, Aimée se plie au charme froid d’un riche propriétaire du Jura. Mais très vite, elle se heurte à ses silences et découvre avec effroi que sa première épouse est morte peu de temps après les noces. Tout devient menaçant, les murs hantés, les cris d’oiseaux la nuit, l’emprise d’Henria la servante. Jusqu’au jour où apparaît Émeline. Le domaine se transforme alors en un théâtre de non-dits, de désirs et de secrets enchâssés,  » car ici les âmes enterrent leurs fautes sous les feuilles et les branches, dans la terre et les ronces, et cela pour des siècles « .

Ma lecture

Le précédent roman de Cécile Coulon « Une bête au paradis » donnait la tonalité de sa plume (je n’ai pas lu ses écrits antérieurs) : sombre et réaliste disséquant avec justesse le cœur des Hommes. Sans avoir eu un coup de cœur, j’avais apprécié la lecture et c’est avec impatience que j’attendais son nouveau roman. Le voici donc en cette rentrée littéraire 2021 avec sa superbe couverture et sa quatrième de couverture intrigante.

Je l’ai lu avec intérêt cette histoire retrouvant parfois l’ambiance tendue du roman « Rebecca » de Daphné du Maurier dans lequel l’intrigue se tient dans une maison aux multiples secrets. Je me suis laissée prendre par le suspens tournant avidement les pages pour connaitre le dénouement. Les personnages sont croqués avec finesse notamment l’héroïne pour laquelle je me suis émue imaginant le pire. J’ai dévoré ce livre ! Je dois dire néanmoins que la fin m’a surprise me laissant un peu sur ma faim tant je pensais à une issue plus féministe. J’avais oublié que nous étions au XIXe siècle !

Une lecture captivante.

6 réflexions au sujet de « Seule en sa demeure – Cécile Coulon »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s