Roman Contemporain

Un tesson d’éternité – Valérie Tong Cuong

Un tesson d’éternité – Valérie Tong Cuong

Editions JC Lattès – 18 Août 2021

Je remercie les Editions Lattès pour cette lecture.

Résumé

Anna Gauthier mène une existence à l’abri des tourments entre sa pharmacie, sa villa surplombant la mer et sa famille soudée.
Dans un climat social inflammable, un incident survient et son fils Léo, lycéen sans histoire, se retrouve aux prises avec la justice. Anna assiste impuissante à l’écroulement de son monde, bâti brique après brique, après avoir mesuré chacun de ses actes pour en garder le contrôle.
Qu’advient-il lorsqu’un grain de sable vient enrayer la machine et fait voler en éclats les apparences le temps d’un été ?

Ma lecture

Rigoureusement maîtrisée, la vie d’Anna coule sans vague. Elle veille au grain satisfaite de ses jours parfaits entourée de son époux, de son fils et de ses amis fidèles. Il faut dire qu’elle s’est donné du mal pour parvenir à cet équilibre enfouissant au fond de son esprit les souvenirs d’une jeunesse malmenée. Femme forte et déterminée, elle orchestre le quotidien et s’accroche à ce monde qui rassure et la contient jusqu’à ce jour de bascule où Léo, son fils unique, est accusé d’avoir frappé un flic. C’est alors toute sa vie qui vacille ravivant l’horreur de son vécu.

Valérie Tong Cuong, dans ce nouveau roman, raconte les fêlures profondes qui, même masquées, même oubliées, ressurgissent taclant les bases instables d’une vie surfaite. Elle y mêle l’amour inconditionnel d’une mère que rien n’ébranle pour défendre son fils, elle que personne n’a aidée.

Pressée de connaitre l’épilogue (que j’ai aimé), j’ai dévoré ce roman en quelques heures. Le portrait que dessine l’auteure de ses personnages est une réussite. Comme toujours, Valérie Tong Cuong a l’art de m’émouvoir en abordant des sujets justes, actuels et crédibles. J’ai apprécié de retrouver sa plume vive et rythmée.

Une lecture prenante.

3 réflexions au sujet de « Un tesson d’éternité – Valérie Tong Cuong »

  1. Une lecture prenante mais pas un coup de cœur. En fait, tu as dévoré le livre comme moi, j’ai dévoré le tien (deux fois) ma Bénédicte. Va falloir qu’on en cause de Paulo. 😋
    Jolie chronique qui donne très envie. Il est sur ma whislist, faut que je trouve la bonne librairie à braquer. À la guerre comme à la guerre.
    Merci à toi 🙏❤️

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s